Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le président du Forum national du Pdci et membre du Bureau politique, Koné Issa, a réagi, à l’actualité brûlante au sein du vieux parti
Publié le mercredi 17 decembre 2014  |  L’Inter
Comment




Il estime que l’appel de Daoukro a été largement compris des militants et qu’une candidature Pdci est impossible à dix mois de la présidentielle.
 
Il y a eu, coup sur coup, l’annonce d’au moins trois candidatures à la présidentielle de 2015, émanant de cadres du Pdci. N’est-ce pas le signe que l’appel de Daoukro connaît ses limites ?
Il y a des candidatures qui fusent de partout. Mais, le président Henri Konan Bédié, en dirigeant chevronné, avait prévu pareil scénario. Lorsqu’il faisait l’appel de Daoukro, il n’écartait pas qu’il puisse y avoir des « irréductibles ». Tous ceux qui font acte de candidature se présenteront en leur propre nom. Je le leur dis, le plus fraternellement du monde : si vous persistez, vous irez à la présidentielle en votre propre nom, pas avec l’appareil du Pdci. Parce que contrairement à ce que d’aucuns tenteraient de faire croire, la base, dans son écrasante majorité, adhère à l’appel de Daoukro. Il n’y a qu’à voir les rapports des tournées pour se rendre à l’implacable réalité que tous les délégués départementaux, sans exception, ainsi que les membres des instances ont adhéré à cet appel.
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires


Comment