Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

FPI /Après l’invalidation de la candidature de Gbagbo Les frontistes en exil réclament le départ d’Affi N’Guessan
Publié le mercredi 31 decembre 2014  |  Le Sursaut
Politique/
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU
Politique/ Décrispation: Une délégation du FPI rend une visite de courtoisie à Henri Konan Bédié
Jeudi 30 janvier 2014. Abidjan. Pascal Affi Nguessan, Président du Front Populaire Ivoirien a conduit une délégation du parti au domicile du Président du PDCI, Henri Konan Bédié. Pour Pascal Affi Nguessan cette rencontre dénote de la volonté de la classe politique à aller résolument vers la paix et la réconciliation. Ph: Affi N`Guessan.
Comment




Le mardi 09 décembre 2014, soit deux jours avant le début du Congrès reporté du Front Populaire Ivoirien (Fpi), le président de ce parti Affi Nguessan a engagé une action en justice devant les tribunaux contre le Comité de Contrôle pour attaquer sa décision de validation de la candidature du président Laurent Gbagbo. Le lundi 29 décembre dernier, le tribunal de Première instance d’Abidjan examinant l’affaire à fond, a invalidé la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du Fpi au motif que celui-ci n’a pas produit une demande manuscrite au soutien de sa candidature. Prenant acte de ladite décision, la coordination Fpi en exil par la voix de son premier responsable, l’ex- ministre de la Fonction publique du régime Gbagbo, Emile Guirieoulou demande aux comités régulateurs de ce parti et aux militants de récuser Affi N’Guessan comme président du Fpi. « Pour la coordination Fpi en exil, en recourant à la justice en lieu et place des instances internes de son parti, Affi N’Guessan a cessé d’être le président du Fpi et il doit être vu comme un adversaire à combattre. La coordination Fpi en exil demande aux militants du parti de prendre acte du fait qu’Affi N’Guessan n’est plus le président du Fpi et d’exiger du comité de contrôle et du comité central la prise des mesures appropriées en déclarant vacante la présidence du parti », a-t-il martelé. Avant d’ajouter : « La mise à l’écart d’Affi N’Guessan et l’élection du président Laurent Gbagbo comme président du parti vont ramener la paix et la cohésion au sein du Fpi. (…) Nous exhortons les militants à demeurer mobilisés et vigilants et à entreprendre partout dans toutes les bases des actions démocratiques pour bouter Affi N’Guessan hors de la direction du Fpi ».

Ibrahim Doumbia
Commentaires


Comment