Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Cabinet du ministère du Plan et du developpement: 03 passations de charges hier
Publié le jeudi 8 janvier 2015  |  Ministères
Cérémonie
© Ministères par DR
Cérémonie de passation de charges au ministère du Plan et du développement
En application des nominations du conseil des ministres du 17 décembre dernier, s`est tenue le 7 Janvier 2015 à Abidjan Plateau, une cérémonie de passation de charges au ministère d`Etat, ministère du Plan et de développement. Le Chef de cabinet sortant, Dr Famoussa Coulibaly cède son fauteuil au nouvel entrant, Séraphin Yao, pour occuper désormais le poste de Directeur de cabinet adjoint en lieu et place du sortant, Kouakou Lacina.
Comment




Il y a eu du mouvement hier mercredi 07 janvier 2015 au cabinet du ministère d’Etat, ministère du Plan et du Développement, sans toutefois faire de dégâts, bien au contraire. La raison, trois passations de charges ont été faites en présence de l’Inspecteur général du Plan, Jean Marie Akoupé, relativement aux nominations faites en conseil des ministres le 17 décembre 2014. En vue donc de matérialiser ces nouvelles attributions, le ministère d’Etat, ministère du Plan et du Développement a procédé aux passations de charges. Il s’est agi d’abord de celle du Chef de cabinet sortant, Dr Famoussa Coulibaly qui a cédé son fauteuil au nouvel entrant, Séraphin Yao, avant d’enfiler ensuite son nouveau costume de Directeur de cabinet adjoint en lieu et place du sortant, Kouakou Lacina. Mais avant, le juriste chercheur en Résolution des Conflits a bien voulu remercier et témoigner sa reconnaissance au ministre d’Etat, Albert Toikeusse Mabri pour les différentes responsabilités qui lui ont été confiées. Toute chose qui à l’en croire est la preuve de la confiance placée en lui. Aussi s’est il engagé à travailler davantage dans sa nouvelle fonction afin de mériter toujours la confiance du patron du ministère. Par ailleurs, faisant le point de ces deux années passées, il a articulé son exposé sur trois points : à savoir les missions du Chef de cabinet, le bilan moral, financier et les difficultés et les perspectives. Non sans manquer de rassurer son successeur sur le soutien qu’il compte lui apporter dans sa mission. ‘’C’est la continuité et nous allons poursuivre le travail pour relever les défis qui nous attendent’’, a indiqué le juriste. Kouakou Lacina de son côté occupe désormais le fauteuil de directeur de cabinet, ce, en remplacement du doyen Ouéï Gueu. Il a, lui aussi adressé ses remerciements au ministre d’Etat Mabri et a affiché sa volonté à poursuivre le travail afin de porter haut le ministère. Il part en laissant sur sa table quelques diligences, entre autres l’organisation de la conférence internationale sur l’émergence, la finalisation de l’étude prospective CI 2040, achèvement des études démographiques…. Le nouveau venu, Séraphin Yao, tout en se réjouissant de cette nomination, entend poursuivre le travail dans la même dynamique en privilégiant l’esprit d’équipe, pour un même objectif. Il faut noter que c’est dans une ambiance conviviale qu’a eu lieu cette cérémonie qui a enregistré la présence des directeurs généraux, centraux, conseillers techniques. Comme pour dire que tout changement est porteur d’espoir.
MR
Commentaires


Comment