Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Les prélèvements de la CMU remplaceront ceux de la MUGEF-CI (préfet d’Agboville)
Publié le jeudi 8 janvier 2015  |  AIP
Comment




Agboville - Les prélèvements dans le cadre de la Couverture maladie universelle (CMU) sur les comptes des fonctionnaires et agents de l'Etat remplaceront ceux de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d’Ivoire (MUGEF-CI), a fait savoir, mercredi, à Agboville, le préfet de région Bako Privat.

"Quand les prélèvements CMU commencent, les prélèvements MUGEF-CI s’arrêtent", a dit Bako Privat à la réunion d’information et de sensibilisation qu’il a présidée lors du lancement de la CMU à la salle des fêtes d'Agboville, expliquant qu'il ne sera pas procédé à un double prélèvement "à la fois MUGEF-CI et CMU", la couverture maladie universelle devenant, selon lui, le nouveau régime de base dont les prélèvements devraient débuter en octobre 2015.

"La CMU étant obligatoire, personne ne pourra bénéficier d’une autre assurance santé, s’il n’a pas d’abord la carte CMU", a averti le préfet de la région de l’Agnéby-Tiassa.

Il a néanmoins encouragé les agents de l’Etat qui le peuvent à continuer de souscrire à d’autres assurances santé complémentaires, comme le produit MUGEF-CI ‘Ivoir-Santé’ ou d’autres maisons d’assurances de la place à même de couvrir les prestations qui ne seront pas prises en compte par la CMU.

Ces propos ont été confirmés par la directrice régionale des Affaires sociales de l’Agnéby-Tiassa, structure de tutelle de la CMU, Madame Bony Isabelle, qui a affirmé que la nouvelle assurance entrera en vigueur en 2016, avec les fonctionnaires dans un premier temps.

"La CMU étant un produit nouveau qui peut comporter des difficultés en chemin, il faut donc commencer par un groupe bien identifié et maitrisé, le temps d’intégrer les autres corps à partir de 2016", a poursuivi la directrice régionale.

Chaque fonctionnaire sera précompté à hauteur de 1000 FCFA, par mois et par individu bénéficiant de la couverture médicale.

L’opération d’enrôlement lancée à Agboville concerne une dizaine d’autres localités du pays choisies comme zones pilotes.

dd/kkp/ask
Commentaires


Comment