Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Union du fleuve Mano: réunion d` échanges sur la sécurité transfrontalière
Publié le mardi 13 janvier 2015  |  Ivoire-Presse
Union
© Abidjan.net par Job
Union du fleuve Mano: réunion d`échanges sur la sécurité transfrontalière à Abidjan
Mardi 13 Janvier 2015. Abidjan. L`Union du fleuve Mano en réunion d``échanges sur la sécurité transfrontalière. Cette rencontre a été organisé par le Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur ( MIAIE) . Les échanges ont tourné autour du dialogue politique sur la violence et la sécurité transfrontalière au sein de l’Union du Fleuve Mano (UFM), en collaboration avec le WANEP-Côte d’Ivoire (Réseau d ’édification de la paix) et Conciliation Resources.
Comment




Le Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur ( MIAIE) a organisé le mardi 13 janvier, à son siège, une réunion de dialogue politique sur la violence et la sécurité transfrontalières au sein de l’Union du Fleuve Mano (UFM), en collaboration avec le WANEP-Côte d’Ivoire (Réseau d ’édification de la paix) et Conciliation Resources.

L’objectif général de cette rencontre d’échanges a été de contribuer à l’amélioration de la politique, de la pratique de la paix et de la sécurité au niveau de la frontière ivoiro-libérienne.

Au cours de la cérémonie d’ouverture de cette réunion de dialogue politique sur la violence et la sécurité transfrontalières, la Directrice de Cabinet Adjoint, Mme Yolande Tanoh a au nom du ministre de tutelle, souhaité la cordiale bienvenue à tous les participants avant de planter le décor de cet atelier.

« L’Union du Fleuve Mano River est un exemple pilote pour tout ce qui touche la violence et la sécurité transfrontalière. Les solutions qui seront apportées pourront servir d’exemple pour tous les problèmes transfrontaliers, parce que le véritable problème demeure la coopération transfrontalière » a déclaré Mme Yolande Tanoh.

L’occasion a été également donnée aux représentants de l’UFM, WANEP-Côte d’Ivoire, Conciliation Resources d’intervenir autour de la nécessité de régler la question de la paix et la sécurité transfrontalière. La perspective d’un état de veille stratégique a été dégagée à l’approche des élections présidentielles et face à la propagation de la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Notons que cette rencontre au sujet de la paix et la sécurité transfrontalière va s’appuyer sur deux (02) rapports d’études menées par Conciliation Resources.
La première en 2014 en collaboration avec l’université IDS-Sussex en Grande Bretagne a porté sur l’analyse des réponses de politiques aux tensions transfrontalières ivoiro-libériennes.

La seconde également en 2014, en collaboration avec l’Insitut de recherche et de développement démocratique du Libéria (IREDD-Libéria) et le Wanep-CI, auprès des groupes communautaires, des officiels de la sécurité (douane, immigration, police), des fonctionnaires et des Forces armées (gendarmerie, FRCI, etc…) dans quatre localités situées à la frontalière ivoiro-libérienne (Danané-Logatou et Touepleu-Toetown).

JOB ATTEMENE
Commentaires


Comment