Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Les TIC ont un impact considérable sur l’économie ivoirienne, affirme le ministre Koné Bruno
Publié le mercredi 14 janvier 2015  |  AIP
Cérémonie
© Abidjan.net par Serge T
Cérémonie d`ouverture de la 10è édition des ATP
Jeudi 18 Décembre 2014. Abidjan. Mr Koné Bruno (photo) ministre des Postes et Télécommunications et des TIC a présidé la cérémonie d`ouverture de la 10è édition de Africa Télécom People avec pour thème ``le rôle des réseaux fixes dans l`évolution du haut débit en Afrique``.
Comment




Abidjan - Le poids et l’impact des Technologies de l’information et de la communication (TIC) sont considérables sur l’économie de la Côte d’Ivoire, a affirmé le ministre de la Poste et des TIC, Koné Nabagné Bruno, à l’ouverture officielle, mardi à Abidjan, du bureau régional de l’entreprise Gemalto, spécialisée dans la sécurité numérique.

"En Côte d’Ivoire, le poids et l’impact des TIC sur l’économie nationale sont considérables en termes d’investissements, d’emplois, de production et de génération de ressources pour l’Etat. Les TIC, c’est 7 à 8% du Produit intérieur brut (PIB), 150.000 emplois, 10% des ressources fiscales", a déclaré Koné Nabagné Bruno.

Se réjouissant du choix de la Côte d’Ivoire comme plate-forme de la sécurité numérique par Gemalto, M. Koné a indiqué que ce choix vient comme une autre confirmation du renouveau du pays qui se remet d’une crise sociopolitique qui l’avait "éloigné de nombre d’amis, provoquant la raréfaction, pendant un certain temps, de l’investissement privé".

"Sans aucun doute, le choix de Gemalto d’établir à Abidjan son siège régional vient-il comme une reconnaissance de la politique de renaissance de notre pays et de relance de ses activités économiques", a relevé M. Koné, assurant de la disponibilité des dirigeants ivoiriens à accompagner cette société.

Pour Koné Nabagné Bruno, Gemalto et la Côte d’Ivoire ont la même vision car ces technologies peuvent accélérer le développement économique. "La vision consiste à accompagner et assurer la transformation de notre pays à l’horizon 2020, en une société dont l’économie sera principalement basée sur le savoir, grâce à une appropriation forte et durable des TIC par les citoyens", soutient-il.

"Les pays africains n’ont d’autre choix que de développer, vulgariser, de faire en sorte que les populations utilisent ces technologies dans leur vie. C’est pourquoi, la vision que nous affichons consiste à accompagner et à assurer la transformation de notre pays grâce à une appropriation forte et durable des TIC", a conclu M. Koné.

ik/kkp/kam
Commentaires


Comment