Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Un projet d’appui à la promotion des jeunes agriculteurs modernes lancé à Bongouanou
Publié le dimanche 18 janvier 2015  |  AIP
Clôture
© Abidjan.net par Marc Innocent
Clôture des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat
Vendredi 3 Octobre 2014. Abidjan. Le ministre en charge de l`agriculture Mamadou Sangafowa Coulibaly a présidé la cérémonie de clôture des journées nationales du cacao et du chocolat en décernant des prix aux meilleurs producteurs et coopératives de la filière. Ph : Massandje Touré-Litse, Directrice générale du Conseil du café-cacao
Comment




Bongouanou - La directrice générale du Conseil du Café-Cacao, Massandjé Touré-Litse, a lancé officiellement à Bongouanou, le projet d’appui à la promotion des jeunes agriculteurs initié par sa structure.

Le projet a été lancé lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au foyer des jeunes de Bongouanou, jeudi en présence des cadres, des autorités administratives et politiques de la région du Moronou, et de hauts responsables des structures partenaires.

Ce projet vise à installer au total 1000 jeunes agriculteurs modernes sur une période de quatre ans, et la création de 1000 ha de cacao, 500 ha de café et 500 ha de vivriers afin de faire face au problème de vieillissement du verger et des planteurs.

Pour y être éligible, les bénéficiaires doivent être âgés de 18 à 40 ans, posséder un terrain agricole d’au moins deux hectares ne faisant l’objet d’aucun litige, savoir lire et écrire et être volontaire à se consacrer au projet.

Selon Mme Touré-Litse, le projet "Jeunes agriculteurs", d’un coût total de 1,7 milliard FCFA, vise la promotion et l’insertion des jeunes dans la filière café-cacao; la diversification des sources de revenus à travers des activités autres que le café et le cacao, en l’occurrence les vivriers, l’apiculture et la pisciculture; et la contribution à l’amélioration de la transformation locale par la mise en place de mini-unités de transformation.

Aussi, exhorte-t-elle tous les jeunes éligibles à ce projet à s’inscrire dans les différentes délégations régionales que compte le Conseil du Café-Cacao.

Pour la bonne mise en œuvre du projet, les bénéficiaires vont être entièrement pris en charge par le Conseil du Café-Cacao à travers la fourniture de kits de plantation, de semences de café, de cacao et de vivriers, de matériels de communication et d’équipements pour l’apiculture et la pisciculture.

Au total, 250 jeunes ont déjà été sélectionnés, à savoir 22 femmes et 228 hommes dont 100 ex-combattants. Soixante bénéficiaires issus des délégations régionales de Bongouanou, Agboville et Abengourou ont reçu leurs équipements lors de la cérémonie de lancement, tandis que 750 vont être choisis au cours de l’année 2015 et 250 en 2016.

hk/cmas
Commentaires


Comment