Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

99ème A.G des évêques de Côte d’Ivoire à Abengourou/ Joseph Spiteri, Nonce apostolique : « On n’impose pas sa pensée par la machette »
Publié le vendredi 23 janvier 2015  |  Notre Voie
Le
© Ministères par DR
Le Nonce Apostolique chez le ministre Hamed Bakayoko
Mardi 10 juin 2014. Abidjan. Le Nonce Apostolique Monseigneur Joseph Spitéri, accompagné du Cardinal Alxis Touably, Président de la conférence épiscopale de Côte d`Ivoire est venu informer de façon officielle le Ministre de l`intérieur et de la sécurité Hamed Bakoyoko du décès du cardinal Bernard Agré. Photo : Le Nonce Apostolique Monseigneur Joseph Spitéri.
Comment




La 99ème Assemblée générale ordinaire (Ago) des évêques catholique, de Côte d’Ivoire a ouvert ses travaux, le mardi 20 janvier dernier, dans la Salle Saint–Kizito d’Abengourou. 15 évêques et 4 évêques émérites y prennent part. «Vie consacrée dans l’église, aujourd’hui évangile prophétique», est le thème de cette réunion dont la messe de clôture aura lieu le dimanche 25 janvier, à l’église Notre Dame d’Abengourou.

Joseph Spiteri, nonce apostolique, dans son discours d’ouverture, a rappelé que 2015, pour l’église catholique, a été déclarée par le Pape François, année de la vie consacrée. En effet, la vie consacrée selon le nonce apostolique, donne comme témoignage, la force de la prophétie grâce à l’annonce de la bonne nouvelle qui n’est pas faite simplement de paroles mais d’actions.

Pour Joseph Spiteri, être chrétien ou disciple de Jésus, c’est ’être attentif aux nécessités des frères et sœurs, être au service de la paix, de la réconciliation et de la solidarité envers les marginalisés.

Toutes les églises en Cote d’Ivoire, à l’en croire, seront très importantes cette année électorale et doivent soutenir toute initiative visant à aider au bon déroulement des élections dans un climat paisible. Aussi, a-t-il fait savoir que les responsables des églises ne doivent pas entrer dans les jeux des leaders politiques. Car dira-t-il, leur mission est de rappeler constamment aux politiciens et aux gouvernants leur sérieuse responsabiliser à mener des campagnes électorales dans le respect des antagonistes. Elles doivent demander aux partis politiques d’établir un dialogue respectueux, paisible, franc et constructif.

Le nonce apostolique a poursuivi, en prévenant que l’on ne doit pas considérer son adversaire politique comme un ennemi et que résoudre des différends, il faut prendre la sagesse coutumière comme exemple. «Quand il ya un problème ou un quelconque malentendu dans un famille ou dans une communauté ; on ne prend pas la machette pour imposer sa pensée ou son point de vue. On n’arrive pas à une solution par la violence ; il faut plutôt chercher à convaincre pour arriver à une solution paisible» a-t-il souligné.
Pour terminer, il a invité les uns et les autres à vivre dans la fraternité pour faire de la Cote d’Ivoire un vrai modèle de développement durable.

Quant à l’évêque du diocèse d’Agboville, président de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire, Alexis Touabli, il a fait remarquer que l’année 2014 a été très riche en évènements.

Des ordinations des prêtres, des consécrations religieuses et des milliers de baptisés ont eu lieu.

Jean GOUDALE
Commentaires

Dans le dossier

Réligion 2015
Titrologie



Notre Voie N° 4919 du 23/1/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment