Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Lancement des actes de justice sécurisés : les populations invitées à tourner le dos aux intermédiaires
Publié le vendredi 23 janvier 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - Le ministre de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés publiques, Gnénéma Mamadou Coulibaly, a exhorté vendredi, lors du lancement des actes de justice sécurisés, les populations à tourner définitivement le dos aux intermédiaires qui opèrent frauduleusement hors des juridictions et à se procurer désormais leurs documents directement auprès des autorités compétentes.

En présence du ministre de l’Interieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, qui représentait le Premier ministre, Coulibaly Gnénéma a expliqué que les nouveaux documents qui seront désormais mis à la disposition du public dans les greffes des tribunaux, conçus sur la base des avancées technologiques en la matière, minimiseront les risques de fraude et de falsification.

"Toute chose qui agira positivement aussi bien sur le fonctionnement de la justice au quotidien que sur le sentiment de confiance et de sécurité qu’il revient à cette institution de procurer au citoyen", a-t-il ajouté.

En effet, "ces imprimés de justice hautement sécurisés susceptibles de rivaliser avec les billet de banques dans le monde", comportent 22 éléments de sécurité et trois points de contrôles et porteront un sceau de protection des signatures des autorités compétentes.

Cette nouvelle reforme n’entraîne aucun coût complémentaire pour le justiciable.
La falsification des documents administratifs, note-t-on, constitue un phénomène en pleine expansion en Côte d’Ivoire au regard des moyens de plus en plus sophistiqués mis en œuvre par les faussaires. Elle touche un grand-nombre de documents administratifs notamment les actes d’état civil, de la justice, des fiscs, de l’éducation(…).

Face à ces mauvaises pratiques qui ternissent tant au niveau national qu’international la valeur des actes administratifs en Côte d’ivoire, sans oublier les préjudices financiers moraux et financiers infligés aux populations et à l’Etat, le gouvernement, par l’entremise du ministère de la Justice a pris des mesures idoines pour redonner "toute la crédibilité au documents juridiques en produisant des imprimés fiables et sécurisés(…)".

Et ce, a souligné Gnénéma, "dans les conditions optimales de sécurité et de sérénité pour les populations vivant en Côte d’Ivoire et pour les personnes négociant avec le pays ".

Le partenaire de cette opération de sécurisation est la société Palmares Techynologie, indique-t-on.

(AIP)
amak/ask
Commentaires


Comment