Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Terrorisme et blanchiment d’argent: La Bad met à jour sa stratégie de lutte
Publié le samedi 24 janvier 2015  |  Soir Info
Déjeuner
© Abidjan.net par Serges T
Déjeuner annuel des Ambassadeurs organisé par la BAD au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire
Vendredi 16 Janvier 2015 . Abidjan. Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement (BAD) a convié les Ambassadeurs en fonction en Côte d`Ivoire à un déjeuner au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.
Comment




La Banque africaine de développement (Bad) met à jour actuellement, sa stratégie de financement des activités anti-blanchiment et anti-terrorisme, de manière à y inclure les flux financiers illicites, renforçant ainsi son appui aux pays africains dans ces domaines.

Dans un communiqué de presse, l’institution financière d’intégration africaine a annoncé, le 22 janvier 2015, un cadre révisé de lutte contre le terrorisme et le blanchiment d’argent. « Afin de renforcer son appui aux pays africains dans la bonne gouvernance des ressources naturelles, la Bad a récemment créé le Centre africain des ressources naturelles. Le Centre fournira des conseils dédiés, une assistance technique aux pays africains, outre ses activités de plaidoyer pour renforcer les institutions de gestion des ressources naturelles, pour renforcer la capacité de la société civile et pour accroître les efforts de sensibilisation dans les forums internationaux », lit-on.

Selon elle, une étude réalisée conjointement par la Bad et Global Financial Integrity en 2013, montre que le continent africain a perdu entre 2000 et 2009, 152 milliards de francs Cfa (30,4 milliards de dollars) de fuites illicites par an, un montant équivalant à l’assistance publique au développement et aux investissements directs étrangers en destination de l’Afrique. « Les ressources naturelles abondantes de l’Afrique (foresterie, agriculture, minéraux, pétrole et gaz) offrent une opportunité majeure pour rattraper le retard de développement du continent », a estimé le vice-président, opérations sectorielles,  de la Bad,  Aly Abou-Sabaa, lors de la Conférence de haut niveau sur la transparence et le développement durable, tenue à Nouakchott, les 19 et 20 janvier 2015.
... suite de l'article sur Soir Info

Commentaires

Titrologie



Soir Info N° 6093 du 24/1/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment