Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La ministre Anne Ouloto tisse un partenariat avec la presse, autour des questions de la famille
Publié le samedi 24 janvier 2015  |  AIP
Solidarité/Journée
© Abidjan.net par Atapointe
Solidarité/Journée de lutte contre le VIH-SIDA: les USA renfoncent les capacités de travail du PN-OEV
Mardi 2 décembre 2014. Abidjan. Plateau. L`ambassade des Etats Unis d`Amérique à travers le PEPFAR a fait un important don de matériel et équipement de service aux agents du programme de prise en charge des orphelins et enfants vivants avec le VIH Sida en présence du ministre Anne Ouloto.
Comment




Abidjan - La ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Ouloto, a exprimé sa gratitude à la presse, samedi au cours d’un déjeuner offert par son département au "4ème pouvoir", pour sa contribution à l'information des populations sur les actions sociales entreprises par le gouvernement en vue de leur mieux-être.

Au cours de cette cérémonie visant également à présenter le bilan 2014 et les perspectives de l'année en cours, Mme Ouloto a relevé, entre autres, que l’année dernière, plusieurs actions de solidarité ont été menées en faveur des victimes de guerre, pour l’amélioration du bien-être des familles, l’implication des familles dans l’éducation de leurs enfants, la promotion de l’autonomisation des femmes, la garantie du respect de leurs droits, la lutte contre la traite des personnes et des pratiques assimilées, l’amélioration des conditions de vie des enfants et la lutte contre le phénomène des enfants "microbes".

La ministre Ouloto a souligné qu’au titre de l’année 2015, un budget global de 10 milliards FCFA a été alloué à son département dont 650 millions FCFA consacrés au volet social.

« Le label du Président Alassane Ouattara consiste à mener les actions sociales pour le bien-être des familles », a-t-elle fait remarquer.

Concernant le phénomène de l’enlèvement des enfants dont 21 cas viennent d'être notifiés, pour ces derniers mois, la ministre a souligné que l’Etat compte prendre des mesures idoines pour endiguer le fléau, sollicitant toutefois la collaboration des parents en vue d’accompagner le gouvernement dans cette lutte.

Et ce, « en réorganisant leur vigilance autour de leurs enfants de la maison à l’école, de l’école à la maison, aux alentours des maisons familiales », pour mettre un terme à ces pratiques meurtrières dont les auteurs sont pour la plupart des jeunes "brouteurs" (arnaqueurs du net) de 15 à 20 ans qui sont guidés par le dessein malsain de s’enrichir en tuant autrui.

A cet effet, Mme Ouloto a lancé un appel aux maires afin d’organiser des espaces de jeux et des maisons de jeunesse protégés au sein de leur commune. Elle prévoit d'instituer un concours pour récompenser les communes qui auront une bonne politique participant à l’épanouissement et à la protection des familles et des enfants.

Au terme de cette rencontre qui a été aussi le cadre de présentation de ses voeux du nouvel an à la presse nationale et internationale, Mme Ouloto a exhorté les médias à être des relais « responsables et fiables » qui accompagnent l’Etat dans ses actions en faveur des populations.

Elle a annoncé, en outre, sitôt la fin de la cérémonie avec la presse, se rendre auprès des quatre familles victimes de rapt d'enfants, pour leur témoigner la solidarité du gouvernement, à travers la remise d'une somme d'un million FCFA à chacune d'entre elles, au nom du Président Ouattara.

(AIP)
amak/cmas
Commentaires


Comment