Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Ouverture de l’embouchure et réhabilitation du Lycée professionnel : la Banque mondiale va appuyer le gouvernement
Publié le mercredi 28 janvier 2015  |  Ivoire-Presse
Grand-Lahou/Appui
© Abidjan.net par Marc Innocent
Grand-Lahou/Appui au secteur de la pêche: une délégation de la banque mondiale en prospection
Mardi 27 Janvier 2015. Grand-Lahou. Dans le cadre du développement des ressources halieutiques en Côte d`Ivoire, Monsieur Benoît Bosquet, directeur du département environnement et ressources naturelles de la Banque Mondiale, chef de délégation accompagné du maire Djaya Jean, a effectué une visite dans la ville de Grand-Lahou pour s`enquérir des problèmes que rencontre la ville en ce qui concerne la Pêche et l`érosion côtière.
Comment




L’épineux problème de l’embouchure de Grand Lahou bouchée par une importante quantité de sable pourrait connaître une solution dans les mois à venir.
La Banque mondiale a décidé d’apporter son appui à l’Etat de Côte d’Ivoire afin de procéder à l’ouverture de cette embouchure en draguant les millions de mètres cubes qui l’ont fermée.
Une équipe de la Banque mondiale accompagnée du ministère de l’environnement, de la Salubrité et du Développement Durable (MINESUDD), des autorités locales notamment le Préfet et le Député maire Djaya Jean ont visité cette embouchure ainsi que plusieurs autres infrastructures au nombre desquells le Lycée professionnel de Grand Lahou.

Le Député-maire de Grand-Lahou, Djaya Jean a rappelé l’importance de l’ouverture de l’embouchure pour l’économie locale, en majorité dominée par les activités liées à la pêche. « Grand Lahou est la zone la plus poissonneuse de toute la bande côtière jusqu’à San Pedro. L’économie locale c’est la pêche et l’agriculture.
Tout le plan d’eau est navigable.

Il faut désensabler l’embouchure pour aider à relancer l’économie locale », a plaidé le premier magistrat de la ville de Grand-Lahou.
Il s’est par ailleurs félicité des initiatives du Gouvernement pour aider à résoudre ce problème.
Et s’est réjouit de l’appui de la Banque mondiale en vue de résorber le problème de l’embouchure et aider à la réhabilitation du Lycée professionnel spécialisé dans les métiers liés à la pêche, l’une des « rares » écoles dans le domaine en Afrique subsaharienne.
Quant à Michel Sidjé, le président de la Coopérative des pêcheurs de Grand Lahou, il a exprimé sa gratitude aux autorités ivoiriennes pour avoir pris à bras le corps le problème du désensablement de l’embouchure. Qui une fois effectué contribuera à relancer l’activité de pêche dans la localité.
Méité Gaoussou, le Directeur du Lycée professionnel a plaidé pour que la Banque mondiale appui à la réhabilitation dudit lycée afin d’en faire une référence non seulement dans la sous-région mais en Afrique subsaharienne.

La représentante du Ministre Allah Kouadio Rémi, s’est félicitée de ce que la Banque mondiale accepte d’appuyer le ministère pour faire face aux problèmes environnementaux de la ville de Grand Lahou.
Le chef de la délégation de la Banque mondiale, M. Bosquet a réaffirmé la volonté de l’Institution qu’il représente à accompagner le Gouvernement ivoirien à faire face aux problèmes d’érosion maritime, de formation et de renforcement de capacité dont fait face Grand Lahou.
Commentaires


Comment