Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Lutte contre la cybercriminalité : lancement du concours BODIEL
Publié le vendredi 30 janvier 2015  |  Ivoire-Presse
Lutte
© Autre presse (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Lutte contre la cybercriminalité : lancement du concours BODIEL
Comment




Bodiel, The ultimate challenge for cyberchampions enrichira l’univers des jeux sur réseaux sociaux avec l’arrivée de challenges, d’appels à soumission de micro-projets multimédia et d’une épreuve en vue de la résolution d’une investigation cybercriminelle complexe et plus encore! Le tout accessible gratuitement aux abonnés du réseau Facebook en Afrique.
Après l’immense succès de la phase pilote de Yamoussoukro (Cote d’Ivoire), Microsoft, Konansystems et Competences annoncent aujourd’hui la seconde phase de leur projet de jeu sur le réseau social Facebook et dont les objectifs sont: de sensibiliser les jeunes africains contre le fléau de la cybercriminalité, de promouvoir la cyber-sécurité, de réduire la fracture numérique entre l’Afrique et le reste du monde et de détecter des jeunes talents dans le domaine des TIC. BODIEL: The ultimate challenge for cyberchampions amènera les joueurs dans un nouvel univers de compétition intellectuelle, de créativité et d’intrigues, ils pourront ainsi explorer la réalité des dangers et risques encourus sur le réseau mondial et cultiver les bonnes pratiques. Des questions sur treize thématiques liées aux TIC, des invitations à créer des campagnes pour inciter leurs pairs à se tenir à l’écart de pratiques nuisibles sur le net, plusieurs enquêtes cybercriminelles ou de projets sur RaspberryPI à résoudre, voilà ce qu’attendent les joueurs de BODIEL.
A cet étape, des jeunes Camerounais, Ghanéens, Nigérians et Ivoiriens s’affronteront en simultané le 21 Février 2015.
Initialement conçu pour être bilingue, BODIEL: The ultimate challenge for cyberchampions sera finalement disponible en français, portugais, espagnol et anglais de sorte qu’il soit accessible sur l’ensemble du continent africain. Le challenge s’articule autour de trois étapes :
le premier round consistera à répondre à une série de questions à choix multiples; les candidats retenus pour le second round devront soumettre une œuvre créative susceptible d’illustrer une campagne de lutte contre la cybercriminalité (un film de trois minute, une affiche, ou une bande dessinée); enfin, les finalistes plancheront sur une enquête cybercriminelle tels des fins limiers de la police pour identifier le ou les coupables d’un délit ou encore de résoudre un problème complexe sur RaspberryPI. Le RaspberryPI est un nano-ordinateur conçu en Grande-Bretagne dans le cadre de sa fondation du même nom dont l’objectif est d’encourager l’apprentissage de la programmation informatique
Les prix offerts sont alléchants, outre des formations de haut niveaux avec des partenaires tels que Ecole42 (France), l’Université de Carnegie Mellon (Etats-Unis), Microsoft (Etats-Unis), des stages au sein d’entreprises partenaires ou même des séjours d’immersions à l’étrangers sont proposés.
Il faut rappeler que dans le contexte actuel, le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique n’ont pas que du bon. La vulgarisation des réseaux numériques a entrainé le développement de la cybercriminalité. Une nouvelle forme de criminalité difficile à combattre tant elle échappe aux dispositions juridiques. Les conclusions de plusieurs rapports d’experts n’augurent rien de bon pour l’Afrique. A en croire l’expertise d’Interpol, l’Afrique est depuis 2013 le paradis des cybercriminels, la « nouvelle scène » de la cybercriminalité internationale.
BODIEL est donc une initiative importante dans le sens où il constitue, sous le couvert d’un divertissement gratuit, une plate-forme de sensibilisation sur la cybercriminalité et la cyber-sécurité à l’attention des jeunes africains âges de 13 à 21 ans. L’idée de ce jeu a d’ailleurs été primée parmi 52 autres projets continentaux comme étant le meilleur vecteur pour favoriser (le bon) usage d’internet en Afrique.
La phase finale du projet (tout le continent africain et Brésil) sera lancée depuis Addis Abeba (Ethiopie) a une date qui sera communiquée ultérieurement.
Notons que, outre le géant de l’informatique Microsoft, on compte parmi les partenaires de BODIEL: Ecole42 (France), University of Carnegie Mellon (USA), les services de lutte contre la cybercriminalité de plusieurs pays africains, la chaine de télévision panafricaine Trace TV, l’administrateur des noms de domaines internet pour le continent africain Afrinic. Le règlement complet du challenge est accessible en ligne sur le site internet http://www.bodiel.net –
Informations: (Téléphone +238 9823613 Email: cyberchampion@bodiel.net)
Commentaires

Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment