Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Revue de presse : Kablan Duncan et le phénomène de ravisseurs d’enfants se côtoient à la une des journaux
Publié le vendredi 30 janvier 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - La conférence de presse bilan sur l’action gouvernementale du Premier ministre Daniel Kablan Duncan tenue jeudi et le phénomène d’enlèvement des enfants qui prend de plus en plus d’ampleur se côtoient ce vendredi à la une des quotidiens à Abidjan.

"Croissance économique, logements sociaux, train urbain, couverture maladie universelle, Daniel Kablan Duncan dit tout", barre à sa une Fraternité Matin, indiquant que le Premier ministre a dressé le bilan de l’action gouvernementale. Le journal rapporte les propos du chef de gouvernement qui dit que "ce pays a la capacité d’étonner le monde".

Le nouveau Réveil qui aborde aussi ce sujet précise que face à la presse, hier le Premier ministre Kablan Duncan a révélé la création depuis 2011 de 9262 entreprises. Le journal proche du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, mouvance présidentielle) rapporte des propos de M. Duncan qui lance "qu’on le veuille ou pas ce pays sera émergent".

" Duncan annonce des mesures pour corriger la contre-performance du port autonome d’Abidjan (en vue de) l’émergence à l’horizon 2020", affirme L’Intelligent d’Abidjan.

Pour Notre Voie, journal proche du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), c’est une "fuite en avant de Kablan Duncan (à propos) des logements dits sociaux". Le quotidien révèle que " la valorisation des ressources humaines recommandée (dans les) bâtiments et travaux publics".

"Duncan dit tout (sur) la cherté de la vie, emploi, santé, éducation" exulte Le Patriote, faisant dire au Premier ministre "qu’on le veuille ou pas le pays sera émergent". Le journal proche du Rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir) propose "l’intégralité de son discours.

Pour Soir Info, "Duncan rassure (pour) l émergence de la Côte d’Ivoire".

Le phénomène d’enlèvements d’enfants qui connait un regain ces jours-ci en Côte d’Ivoire a été également largement commenté ce vendredi.

"Enlèvements d’enfants, c’était gâté hier à Yopougon" déplore Soir Info. Le journal révèle que "des parents s’attaquent aux écoles et libèrent leurs enfants / des tirs entendus, plusieurs élèves blessés/ le procureur de la république fait des révélations".

"Enlèvements d’enfants, crimes rituels, le chef des mystiques explique et accuse des gens assoiffés de sang", titre L’inter qui révèle qu’un homme lynché hier à Yopougon / la forêt du Banco interdite d’accès/ des centaines de cybercafés fermés".

Le Patriote affirme que pour faire face à ces "enlèvements d’enfants Kandia Camara sonne la mobilisation".

"Enlèvements d’enfants: Yopougon et Guiglo sonnent la révolte, les écoles se vident", affirme Notre Voie.

"Enlèvements d’enfants, une opération planifiée contre Ouattara", affirme L’Intelligent d’Abidjan qui note la mise en garde du DG de la police et la prise de position de Kandia Camara.

Le Nouveau Réveil fait dire à Paul Koffi Koffi, ministre de la défense parlant des enlèvements d’enfants : des personnes ont été prises à Anyama /des cybercafés fermés, des individus interpellés, la forêt du Banco bouclée". Le journal relève la dénonciation par la police "des rumeurs assassines".

"Enlèvements et mutilations d’enfants, Yopougon en ébullition", titre Fraternité Matin qui relève que "le phénomène semble avoir créé plus de psychose entretenue par de folles rumeurs". Le journal qui dénonce les amalgames affirme que tous les enlèvements ne sont pas seulement du fait des ravisseurs avant de donner les assurances du procureur de la république face à la psychose (qui) fait vider les classes à Adjamé".

(AIP)
ik/kam
Commentaires


Comment