Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre la drogue en Côte d’Ivoire : 1466 interpellations en 2014
Publié le vendredi 13 fevrier 2015  |  APA
Cinq
© Abidjan.net par Prisca
Cinq trafiquants de drogue venant du Brésil ont été appréhendés par la police des stupéfiants
Lundi 29 juillet 2013. Aéroport International FHB. Des trafiquants de drogue venants du Brésil ont été appréhendés par la police des stupéfiants et présentés à la presse nationale.
Comment




Bouaké (Côte d’Ivoire) - Le Commissaire divisionnaire-major Abdou Ramane Binaté, Directeur de la police des stupéfiants et des drogues, a annoncé, vendredi à Bouaké (Nord), que ses services ont interpellé ‘’1466 personnes en 2014’’, dans le cadre d’une vaste opération de démantèlement de réseaux liés à la vente et à la consommation de drogue.

‘'Pour l'année 2014, nous avons interpellé 1466 personnes dont 30% de jeunes âgés entre 10 et 15 ans'' a-t-il déclaré au cours d'une cérémonie dénommée ‘'Journées portes ouvertes de la Direction de la police des stupéfiants et des drogues'' à Bouaké.

‘'La position de 2ème ville du pays et la situation géographique de Bouaké fait d'elle, une zone de forte consommation de drogue'' a-t-il poursuivi, ajoutant que le cannabis qui est ‘'la drogue la plus consommée en Côte d'Ivoire ‘' pousse très bien à Bouaké.

C'est pour ça que ‘'nous sommes là pour sensibiliser les jeunes de Bouaké afin qu'ils ne s'adonnent pas à la consommation de drogue'' a-t-il ajouté.

‘'Nous nous sommes rendus compte que depuis que nous faisons la répression, la jeunesse continue de s'adonner à la consommation de drogue'' a encore fait remarquer, le Commissaire Binaté, justifiant de fait, les objectifs de ces ‘'journées portes ouvertes'', c'est à dire, sensibiliser ‘'la jeunesse sur les méfaits liés à la consommation de la drogue''. Car ‘'une bonne action de répression s'accompagne toujours d'une prévention'' a-t-il conclu.

Selon des statistiques de la cellule formation de cette direction spécialisée de la police nationale, 222 fumoirs, 178 plants de cannabis, 1 champ de cannabis et 276 pipes à fumer la drogue ont été détruits en 2014.

Ces journées portes ouvertes ont été également marquées par une cérémonie d'incinération de près de 3 tonnes de produits pharmaceutiques non enregistrés, saisis par les services de la police des stupéfiants et de la drogue de Bouaké.

CK/ls/APA
Commentaires


Comment