Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Assika-Kayabo: le Dg du Bnetd inaugure une école de 6 classes
Publié le lundi 16 fevrier 2015  |  Le Sursaut
Comment




Une double cérémonie a réuni, le 07 février dernier à Assika-Kayabo (sous-préfecture de Bengassou, département de Bocanda), les fils et filles de ce village. D’abord, le raccordement au réseau électrique ; mais surtout, l’inauguration de l’école primaire publique construite dans le cadre du Programme présidentiel d’urgence (Ppu). Cette cérémonie, organisée par la Mutuelle de Développement Economique et Social d’Assika-Kayabo, Mudesak, a permis au parrain de la cérémonie, Pascal Kra Koffi, directeur général du Bnetd, d’exprimer sa joie d’être auprès de ses parents pour parler de développement. Puis, il a promis d’analyser toutes les doléances égrainer par le Président de la Mudesak, Antoine Kouamé Brou ; à savoir, l’acquisition de matériels et d’infrastructures supplémentaires dans les domaines éducatif, social, économique, et sanitaire. « Partout où je passe, je fais en sorte qu’avec les fils et les filles de la région, nous semons le grain de l’espérance et donc du développement. Donc soyez rassuré, vos doléances portent sur des questions qui sont, j’allais dire du domaine de mon travail de tous les jours. (…) Le village a des atouts indéniables. D’abord, une population de près de 3.000 habitants qui est dans une région qui est la tribu Assika avec 8 autres villages avec une population d’à peu près 10.000 habitants. Le village a beaucoup d’atouts, un dispensaire existe, un groupe scolaire existe et vous avez des braves populations qui sont en place. Tout ce qu’il faut pour qu’on puisse mettre en œuvre un programme de développement », a-t-il soutenu. En outre, le parrain a fait don en espèce de la somme de 2.500.000 Fcfa. Pour sa part, Jacques Haoulé Zirimba, Directeur Régional de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique de Dimbokro, a tenu à donner la vision de son Ministère de tutelle pour le développement du système éducatif ivoirien qui est de doter tous les villages d’écoles. Puis est intervenu Addoh Tanoh, Secrétaire Général de la Préfecture de Bocanda, représentant le Préfet de région qui a exhorté l’ensemble des parents à ne pas laisser les salles de classe vide et à inscrire leurs enfants et en particulier les petites filles à l’école. Aux jeunes, il leur a demandé d’éviter l’exode rural et de se mettre au travail ; car, a-t-il poursuivi, la vraie richesse se trouve dans leur village qui regorge d’énormes potentialités agricoles. Pour exprimer leur reconnaissance au Dg Pascal Kra Koffi, par ailleurs président de la Mutuelle d’Ananda, les autorités coutumières l’ont investi chef avec pour nom de baptême ‘’Nanan ASSIKA 3’’.

G. DE G.
Commentaires


Comment