Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministre ivoirien de la Défense "fier" de son armée
Publié le mercredi 18 fevrier 2015  |  AIP
Défense
© Abidjan.net par Marc Innocent
Défense / Honneur à la patrie: cérémonie de présentation au drapeau d`une centaine d`élèves gendarmes
Jeudi 29 Janvier 2015. Abidjan. Ecole de Gendarmerie. Monsieur Paul Koffi Koffi, Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense a présidé la cérémonie de présentation au drapeau ivoirien d`une centaine de sous-officiers gendarmes de la promotion 2013-2016.
Comment




Abidjan – Le ministre auprès du président de la République chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi, se dit "fier" des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI).

"Aucun mètre carré de la Côte d’Ivoire n’est aux mains d’un ennemi. Les tensions, les crises sont normales, les attaques aux frontières n’ont pas empiété sur la sécurité intérieure. Les braquages, les coupures de route, les microbes, les orpailleurs et même les enlèvements d’enfants, on en parle de moins en moins, parce que le gouvernement a pris les mesures adéquates et le travail est bien fait.

Je ne vais pas me faire harakiri mais au contraire je suis fier", a déclaré mardi le ministre Paul Koffi Koffi, au terme d’un atelier consacré au bilan 2014 et des activités à réaliser en 2015 à Grand-Bassam.

En trois ans, l’armée ivoirienne est passée de 15.000 à 23.000 hommes, la marine ivoirienne est en train de s’équiper après l’acquisition du bâtiment "Emergence" et le gouvernement travaille à l’amélioration des conditions de vie et de travail des soldats ivoiriens, a retracé Paul Koffi Koffi comme actions gouvernementales à la hiérarchie militaire qui venait de lui faire connaitre les résultats de leurs réflexions.

M. Koffi Koffi s’est également félicité du programme de logement au profit des soldats, de la réhabilitation des casernes, de la présence de la Côte d’Ivoire sur les théâtres militaires à l’extérieur, notamment au Mali.

Réunis lundi et mardi à Nsah Hôtel de Grand Bassam, les FRCI ont souhaité que le recrutement au concours d’entrée à l’Ecole des forces armées (EFA) soit relevé au niveau de la licence et que le gouvernement accède à la création d’un Institut d’études stratégiques et de défense et accueille le siège d’un Centre régional de sécurité maritime de l’Afrique de l’ouest tout comme l’ouverture d’une académie des métiers de l’air à Abidjan.

Les participants ont, par ailleurs, salué le renforcement du cadre juridique et institutionnel de l’armée, l’amélioration de l’environnement sécuritaire dont l’indice est passé à 1,12 à fin 2014, le renforcement des capacités opérationnelles et le renforcement de la cohésion sociale.

En 2015, l’armée ivoirienne veut être plus professionnelle, en "agissant selon des valeurs et normes, notamment la discipline, la soumission au contrôle civil, l’existence d’une chaîne de commandement efficace, le respect des droits du personnel militaire, la non-ingérence dans la politique intérieure et la neutralité idéologique".

Les militaires ont d’ailleurs salué la franchise et la courtoisie dans les échanges et disent espérer qu’ils conduiront à la restructuration et à la réforme de l’outil de défense nationale.

Aaa/kp
Commentaires


Comment