Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Congrès extraordinaire du Pdci: Essy Amara n’y sera pas: Kramo Kouasssi, son Porte-parole, appelle à une mobilisation
Publié le mardi 24 fevrier 2015  |  Soir Info
Essy
© Autre presse par DR
Essy Amara, candidat déclaré à l`élection présidentielle d`octobre 2015
Comment




Le candidat à la présidentielle de 2015, Essy Amara ne sera pas au congrès extraordinaire du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), sa formation politique.

Cette grande rencontre est prévue, le samedi 28 février 2015, à Treichville. Son Porte-parole et chef de cabinet, Kramo Kouassi, l'a indiqué, lundi 23 février 2015, au cours d'une conférence de presse au Qg de campagne de l'ex-ministre d’État à Angré. « Cette imposture (le pré-congrès du samedi 21 février 2015, Ndlr) est appelée à se poursuivre au 5ème Congrès extraordinaire prévu le 28 février prochain. Nous refusons de nous y associer. En clair, nous n'y serons pas. Car, à la vérité, le peuple du Pdci-Rda n'accorde aucun crédit à cette mascarade et entend confirmer sa volonté exprimée au 12 ème Congrès en portant au pouvoir par son vote, au scrutin présidentiel, un militant de leur parti », a déclaré le député Kramo Kouassi, deux jours après que le « oui » massif l'a emporté au pré-congrès du Pdci en faveur de l'appel de Daoukro. « Afin que cette espérance puisse se réaliser, le ministre d’État, Essy Amara, militant du Pdci-Rda, et candidat déclaré à l'élection présidentielle d'octobre 2015, appelle toutes les militantes et militants du Pdci-Rda, ainsi que toutes les forces démocratiques de notre pays à se mobiliser et à le rejoindre pour refuser l'assassinat de la démocratie et le triomphe de la pensée unique en vue de bâtir une Côte d'Ivoire réconciliée et démocratique », a-t-il lancé. Il a souligné qu'Essy Amara, après que l'appareil du Pdci a « refusé » de l'adouber, « va se faire investir par les forces démocratiques ». Une façon de dire qu'il ira avec ou sans le soutien de son parti à la présidentielle de 2015. D'ailleurs, M. Kramo s'est dit convaincu que « les canaux du Pdci-Rda vont se mettre à (leur) disposition » pendant ces élections.

Kramo Kouassi a, une fois encore, pourfendu l'appel de Daoukro. Pour lui, le 21 février 2015, c'est « un simulacre de pré-congrès éclaté avec à la clé des motions de soutien à l'appel, rédigées d'avance » qui a été organisé.
... suite de l'article sur Soir Info

Commentaires


Comment