Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le Président Ouattara compte améliorer la représentativité des femmes dans les instances de décision
Publié le mardi 3 mars 2015  |  AIP
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie d`installation du Conseil National de la Femme (CNF)
Lundi 02 mars 2015. Palais de la Présidence de la République. le présidence de la République, S.E.M. Alassane Ouattara a présidé la cérémonie d`installation du Conseil National de la Femme (CNF)
Comment




Abidjan - Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara, a souligné lundi lors de la cérémonie d’installation du Conseil national de la femme (CNF) qu’il a présidé, qu’il compte améliorer la représentativité des femmes dans les instances de décision.

"Il nous reste de nombreux défis à relever, notamment en ce qui concerne le faible taux de représentation des femmes aux postes de décision. Sur ce plan, nous devons redoubler d’efforts pour changer les mentalités. Nous devons aussi faire preuve de volonté parce que la femme ivoirienne présente aujourd’hui tous les atouts pour être légitimement promue, en plus grand nombre, aux postes de décisions", a avancé M. Ouattara.

En effet par l’installation du CNF organe consultatif chargé de mener des réflexions sur toutes les questions concernant la promotion de la Femme et de son autonomisation, le gouvernement compte œuvrer à une meilleure prise en charge des préoccupations réelles de la femme dans son programme de développement.

"Et je prends l’engagement de consolider davantage les droits des femmes et de bâtir notre démocratie, avec vous, parce que je sais que vous avez payé un lourd tribut pour l’indépendance de notre pays et pour le développement de notre Nation", a-t-il affirmé.

Concernant le compendium des compétences féminines dont il a reçu le Tome 1 qui est consacré aux femmes cadres de haut niveau, le Chef de l’Etat a souhaité que ce document de référence soit mis en ligne, afin d’en faire un outil dynamique, intégrant constamment les nouvelles compétences féminines, et d’en faciliter l’accès aux décideurs privés et publics.

"La valorisation des compétences féminines répertoriées dans le compendium interpelle le gouvernement sur l’urgence de mettre fin aux disparités salariales hommes-femmes là où il en existe et à toute forme d’inégalités basées sur le genre. En ma qualité de garant des institutions et de la Constitution, je veillerai à ce que le principe d’égalité consacré dans notre loi fondamentale soit respecté. Il est important que notre pays, qui aspire à l’émergence, soit un exemple en matière de justice et d’équité", a souligné le Président Ouattara.

Le CNF est l’instance suprême de décision et d’orientation qui assure la veille stratégique pour toutes les questions concernant le développement et la promotion des femmes. Il a été créé en 2007, rappelle-t-on.

amak/ask
Commentaires


Comment