Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le chef de canton du Bôdougou officiellement installé à Tienko
Publié le mardi 3 mars 2015  |  AIP
Comment




Odienné - Le chef de canton du Bôdougou, le patriarche El Hadj Moussa Doumbia, au pouvoir depuis 1998, a été officiellement installé, lundi, lors d’une cérémonie en présence des chefs traditionnels et représentants des 19 villages qui composent le canton.

L’investiture du chef de canton après 17 ans de règne, vise selon sa famille a réaffirmer sa légitimité contestée par une autre famille Doumbia résidant Kabangbé. Le patriarche El Hadj Moussa Doumbia a été installé dans le siège royal par le vieux Kanté Amara du village de Missamana.

Le patriarche El Hadj Moussa Doumbia a été installé dans le siège royal par le vieux Kanté Amara du village de Missamana.

Selon le porte-parole du chef de canton, Doumbia Daouda, l’actuel chef est le petit fils de Doumbia Manza et il est reconnu comme chef par les populations depuis 1998 à la mort de son père Doumbia Djomahan (fils de Doumbia Manza) qui a occupé le trône de 1991 à 1998.

Selon Doumbia Siaka, fils de Kanamahan Doumbia et l’actuel gardien du site sacré du canton Bodougou, la succession se fait de père en fils et seulement dans la famille « Manzabala » de Tienko. C’est une famille Doumbia qui assure la garde du site sacré de Tienko appelé « Framinignan » ou le Serpent en pierre.

Les chefs des villages de Tienko, Kouban, Missamana, Kongolila, Djola, Kotoula, Koliko, Bokouna, Manzéla, Kamangbé, Kéhi, Tiéfinzo, Kémisiga, Mbana, Kimbirila Nord, Naguina, Konéla, Lélé, et Sassano du canton on exprimé leur soutien et leur reconnaissance au chef de canton qui, selon eux, est le chef légitime.

ss/akn/ask
Commentaires


Comment