Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Une ONG lance un appel de fonds pour l’organisation d’un forum sur la réconciliation et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire
Publié le jeudi 5 mars 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - Le Mouvement d’action citoyenne pour la réconciliation et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire (MACRECOS-CI) invite les populations à contribuer à l’organisation d’un forum sur la réconciliation et la cohésion sociale, pour la construction d’une nouvelle génération d’Ivoiriens.

« Ce mouvement va porter le projet en recherchant les moyens financiers par la participation en termes de contribution financières de chaque Ivoirien, selon ses moyens financiers », a précisé l’initiateur de ce Mouvement, Arra Datta Mathieu, lors du lancement du projet, mercredi à Abidjan.

Il a fait savoir que les participants viendront des 31 régions de Côte d’Ivoire selon les critères de générations, des deux districts Abidjan et Yamoussoukro, des institutions de la République, de la chefferie traditionnelle, des guides religieux, des syndicats, des Ivoiriens de l’étrangers, des ressortissants de la CEDEAO vivant en en Côte d’Ivoire, de la presse, des femmes, des jeunes et des organisations non gouvernementales.

Il compte faire asseoir trois générations ivoiriennes, à savoir les générations des Ivoiriens nés avant l’indépendance, les Ivoiriens nés de 1960 à 1990 et les Ivoiriens nés de 1990 à nos jours. Car pour lui, « les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevés les défenses de la paix ».
Ce forum, a-t-il rappelé, devait être organisé en février 2014 par la Convention de la société civile ivoirienne mais les divisions au sein de cette faîtière ont gêné le lobbying qui a été fait auprès des institutions de la République et des bailleurs de fonds pour le financement.

Aujourd’hui, c’est la société civile qui lance cet appel citoyen en appelant la contribution citoyenne pour l’immense œuvre de la construction de la paix qui est une denrée constructive, a-t-il conclu.

sdaf/cmas
Commentaires


Comment