Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Visite d’Etat dans le Bas-Sassandra : des fils de la Nawa se prononcent sur la visite du Chef de l’Etat
Publié le vendredi 6 mars 2015  |  AIP
Visite
© Présidence
Visite d`Etat à Soubré: Le président Alassane Ouattara échange avec la Chefferie traditionnelle
Jeudi 05 mars 2015. Mayo (Département de Soubré). Le Chef de l’Etat a échangé avec la Chefferie traditionnelle, les Notabilités religieuses et les Cadres.
Comment




Soubré - Des fils de la région de la Nawa, rencontrés jeudi à Mayo au terme de la rencontre du chef de l’Etat avec les cadres et chefs traditionnels de la région, ont livré leur impression.

Selon le député et porte-parole de la région de la Nawa, M. Daliet, cette visite a été souhaitée et obtenue et est venue combler leurs attentes.

"La visite du Président de la République est une visite qui était souhaitable, on l’a voulu, on l’a demandé, on l’a eu et on est très heureux par rapport à ce dont on a bénéficié dans la région, nous sommes satisfaits", s’est-il réjoui.

Pour le chef de Djamandji, Gbaka kplê Kpi Noël, par ailleurs président des chefs de canton de Méagui, la visite du chef de l’Etat lui procure certes un sentiment de joie mais lui laisse un sentiment d’inquiétude quant à l’avenir de la région après le mandat de Ouattara.

"On ne peut qu’être content mais l’avenir nous inquiète, après son mandat que deviendra cette région au vu de ce qu’il fait et entend faire pour elle?", s’est il inquiété avant de plaider pour que le chef de l’Etat ait un regard particulier sur la Nawa dont il dit "être le phare de la Côte d’Ivoire".

Lui emboitant le pas, le député de Méagui, Nétro René, s’est félicité de cette visite qui a permis à la région de bénéficier de travaux d’infrastructures économiques. "Depuis que nous fournissons toutes ces richesses à la Côte d’Ivoire, c’est la première fois qu’un Président arrive et qui pense vraiment à cette région-là", fait-il observer.

"Je vous assure que le PRICI nous a accordé plus de 1000 km de route, alors si Ouattara n’est plus au pouvoir, mon Dieu qui va encore entretenir ces pistes là, est ce que les gens tiendront compte de nous, nous qui fournissons toute cette richesse-là à la Côte d’Ivoire", a-t-il renchéri.

Pour le chef du village de Mayo, Djié Ivorio, c’est une visite qui augure d’une paix retrouvée en Côte d’Ivoire et que les chefs traditionnels de la région entendent garantir.

"Le Président a dit qu’il veut l’intégration, nous en tant que chefs traditionnels, nous vivons en harmonie avec les différentes communautés ici à Mayo, toute la CEDEAO et même au-delà. Nous garantissons la paix ici à Mayo", a-t-il indiqué.

Le Président Ouattara en visite d’Etat dans le Bas-Sassandra (sud-ouest), est attendu ce vendredi à Sassandra et à Fresco.

(AIP)
gak/cmas
Commentaires


Comment