Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Athlétisme / Une ivoirienne scintille à Saint-Etienne
Publié le lundi 9 mars 2015  |  Ivoire-Presse
Athlétisme
© Autre presse (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Athlétisme / Anna Stéphania Gladys Kanté , une ivoirienne scintille à Saint-Etienne
Comment





« On est bien content de l’avoir dans le club. Elle est beaucoup motivée, toujours souriante et dynamique » Ces propos des coaches du club français d’athlétisme de la ville de Saint-Etienne le Coquelicot 42, en disent long sur la jeune Anna Stéphania Gladys Kanté. Déjà championne d’athlétisme de la région du Rhône-Alpes en 2008 avec les Benjamines lorsqu’elle avait 8 ans, Anna vient de franchir un autre palier très important vers son rêve qui est d’atteindre le plus haut niveau en athlétisme. Elle vient en effet, d’obtenir la médaille d’argent avec son équipe lors du dernier championnat d’athlétisme d’équipes de France qui s’est déroulé en octobre 2014 à Dreux (Paris) dans la catégorie minime. « Il y avait plusieurs épreuves à gagner. Il fallait remporter des points pour arriver sur le podium. J’ai eu le Relais. J’étais au départ et il fallait que j’emmène mon équipe sur le podium. J’ai terminé deuxième parce que le relais ce n’est pas si facile. Il y a une concurrence rude et moi j’avais déjà un problème de pied mais je n’y ai pas trop pensé. J’ai foncé et j’ai emmené mon équipe sur le podium. J’avais vraiment envie de remporter ce titre. Et j’ai tout fait », laisse entendre Anna. Si à ses débuts, elle courait pour juste satisfaire un plaisir d’enfant, Anna dit voir les choses différemment aujourd’hui depuis les jeux olympiques de 2012 qui ont été un catalyseur pour elle. « J’avais commencé déjà à l’âge de 10 ans. Après j’ai arrêté et quand j’ai vu les Jeux Olympiques de 2012, cela m’a motivé une fois de plus à faire ce que j’aime. J’ai dit à mes parents que je veux vraiment continuer le sport parce que j’aime l’athlétisme et je suis allée m’inscrire fin 2014 et j’ai fait mes preuves dans mon premier club qui est le Coquelicot 42 de Saint-Etienne (…) Ce qui m’a marqué, c’est l’esprit de combativité qui animait les athlètes. Surtout Usain Bolt, champion olympique du monde, record exceptionnel. Et puis Muriel Ahouré ; vice-championne du 100 m. C’est impressionnant ce qu’elle a fait, son parcours. C’est motivant ». D’origine ivoirienne, Anna souhaiterait un jour se consacrer à la Côte d’Ivoire si elle atteint le haut niveau dans l’athlétisme . « Je suis venue très petite ici mais je me souviens que c’est mon pays. J’aime bien mon pays », a-t-elle signifié. Qualifiée de Dynamique et généreuse, elle est un exemple et une fierté pour sa famille surtout ces deux jeunes frères qui évoluent dans des clubs de football au niveau de Saint-Etienne.

Correspondance particulière de K. SEKONGO à Saint-Etienne
Commentaires

Dans le dossier

Sport et autres disciplines
Sondage
Athlétisme
© Autre presse (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)

Athlétisme
© Autre presse (Photo d`archive)


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment