Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Conseil pour l’intégration des marchés financiers d’Afrique de l’Ouest: les défis qui attendent Edoh Kossi Amenounve
Publié le mercredi 11 mars 2015  |  Le Belier Intrépide
Bourse
© Abidjan.net par mike yao
Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) : cérémonie de présentation du bilan des activités 2014 et signature de convention avec l`African Guarantee Fund (AGF)
Mardi 03 Février 2015. Bourse régionale des valeurs mobilières - Plateau (Abidjan). Monsieur Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a présenté le bilan des activités 2014 et des perspectives 2015 de la BRVM et du Dépositaire Central / Banque de Règlement (DC/BR). Il a par ailleurs ratissé une convention entre la BRVM et l`African Guarantee Fund (AGF), en présence de monsieur Félix Bikpo, Directeur Général.
Comment




Elu récemment président du Conseil pour l’intégration des marchés financiers d’Afrique de l’Ouest, Edoh Kossi Amenouve, Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM),va conduire l’intégration des marchés financiers ouest-africains. C’est à lui que revient la charge de conduire les trois étapes devant permettre de parvenir à une intégration des trois marchés financiers d’Afrique de l’Ouest (Nigeria, Côte d’Ivoire et Ghana), processus qui devrait s’achever au plus avant la fin du premier trimestre 2016. C’est d’ailleurs ce qu’a soutenu Suleyman Ndanusa, le président de la commission nigériane des marchés financiers (Securities and Exchange Commission), selon l’agence d’informations APA.« Selon notre calendrier, nous devrions avoir terminé avec toutes les étapes d’ici la fin de l’année 2015. Ces étapes étaient au nombre de 3 et nous avons atteint l’étape 1 en avril 2014; nous travaillons sur la phase deux et trois », a indiqué M. Ndanusa s’exprimant à l’occasion de la première réunion annuelle du Conseil pour l’intégration des marchés financiers d’Afrique de l’Ouest (WACMIC). Les phases en cours seront conduites sous la présidence d’Edoh Kossi Amenounve, le Directeur général de la Bourse Régionale des valeurs Mobilières de l’Uemoa , qui, à l’occasion de cette rencontre, a été fait président du WACMIC, en remplacement d’Oscar Onyema, directeur général du Nigérian Stock Exchange, et président de l’association des marchés financiers d’Afrique depuis novembre 2014. M. Amenouve aura ainsi la mission de conduire le projet vers des solutions acceptées de tous, notamment en ce qui concerne les conditions d’intervention des sociétés de bourses sur les trois marchés financiers. Il sera aussi question, selon des observateurs proches du processus, de trouver un cadre pertinent pour les cotations multiples, comme c’est déjà le cas aujourd’hui pour le groupe Ecobank Transnational International, qui est présent sur les trois marchés. Un autre aspect important du projet est celui relatif aux questions monétaires. En attendant que le projet de monnaie unique ouest-africaine aboutisse, les banques centrales de la sous-région ont été associées à la réflexion, afin de trouver des voies de sortie à cette problématique communautaires. Il y aura en outre des défis liés à la technologie à mettre en place et à la régulation applicable. Le défi est grand pour Edoh Kossi Amenounve qui hérite d’un projet porteur de grands espoirs. En attendant les promesses d’une intégration réussie, l’ensemble des marchés financiers ouest-africains a affiché une faible performance collective au mois de février 2015, reculant de 2,8% sur la période sur l’indice Standard &Poors. Tiré par la Sonatel, sa plus grosse capitalisation boursière, le marché financier ivoirien est le seul à avoir terminé sur une hausse de 3,9%.

G. YAPO
Commentaires

Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment