Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Dimbokro : le président du conseil régional du N’Zi veut relever « les multiples défis du développement qui assaillent la région »
Publié le dimanche 15 mars 2015  |  AIP
Comment




Dimbokro – Le président du Conseil régional du N’Zi, N’Guessan Koffi Bernard, a dit sa détermination à relever les nombreux défis du développement qui se posent dans sa circonscription administrative lors de la première session ordinaire 2015 du conseil élargie aux membres du Comité économique, social et environnemental.

« Le 22 novembre 2014, il s’est agi d’adopter le programme triennal 2015-2016-2017… Aussi, pour répondre à votre préoccupation majeure, à savoir, la consultation directe des bénéficiaires, une mission de planification convergente sera-t-elle entreprise dans les jours qui suivent », a dit M. N’Guessan Koffi.

Poursuivant, il a annoncé, « le bureau du Conseil s’apprête à investir toute la région afin de recenser, recueillir les désidératas et les besoins primaires des populations.

Cette approche inclusive devrait aboutir à un programme triennal 2016-2018 plus consensuel et qui apporterait des solutions durables aux problèmes des populations pour relever les multiples défis du développement qui assaillent la région ».
Ces défis sont les infrastructures éducatives et économiques pour lesquelles, le président N’Guessan Koffi Bernard a insisté sur « leur importance particulière pour la région. »

« Du point de vue de l’investissement, l’exercice 2015 assure un développement de proximité avec une part importante des dépenses affectées au secteur de l’éducation et à celui des infrastructures économiques.

Le reprofilage des routes de la région, la réhabilitation des pompes et la fourniture d’électricité devraient apporter, à n’en point douter, une amélioration sensible au mieux être de nos frères et sœurs des zones rurales », révèle-t-il.

Selon le président du conseil régional, l’exercice 2015 parait essentiel, car ce budget pénètre le quotidien des concitoyens en y apportant les infrastructures de base pour faire reculer l’indice de pauvreté dans la région.

« Les femmes et les jeunes ne sont pas en reste, avec le projet d’étude pour le développement de la filière vivrier. Nous entendons, à terme, identifier les groupements agricoles de la région et assurer avec eux, une prise en charge pérenne de leurs activités », a insisté le Président N’Guessan Koffi Bernard.

(AIP)
Zgrp/ask


Commentaires


Comment