Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Secteur Postal Ouest Africain - Une directive régionale consensuelle en élaboration à Grand-Bassam
Publié le jeudi 19 mars 2015  |  Ministères
Secteur
© Ministères par DR
Secteur Postal Ouest Africain - forum régional sur la réforme et la régulation postale
Il s’est ouvert à Grand-Bassam, un forum régional sur la réforme et la régulation postale, le mercredi 18 mars 2015.
Comment




Il s’est ouvert à Grand-Bassam, un forum régional sur la réforme et la régulation postale, le mercredi 18 mars 2015.
Organisé par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la Conférence des Postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO) et l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI), ce forum s’articule autour du thème : « quelle réforme et quelle régulation efficace pour un service postal viable et efficient, acteur majeur de la construction de l’espace ouest africain ».
Il s’agira pour les experts des quinze pays présents, au terme de trois jours de travaux, de réfléchir sur l’harmonisation des politiques et stratégies postales, afin de construire le territoire unique ouest africain. Mais aussi d’offrir un service universel efficace tout en améliorant la qualité de service et assurant une autonomie et une viabilité financière aux opérateurs du secteur. Les experts réfléchiront également à une meilleure réglementation du marché postal, afin de garantir un commerce équitable par la stimulation du secteur pour un meilleur fonctionnement et une plus grande contribution économique.
Des ambitions rappelées par André APETE, Directeur de Cabinet représentant le Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la communication, à l’ouverture du forum. Il a appelé les Etats ouest-africains à une approche concertée afin de tirer meilleur parti du secteur postal. Car pour lui, des réformes juridiques et institutionnelles sans référant communautaire ne sont à l’avantage d’aucun pays. Selon Monsieur APETE, le secteur de la poste doit être un marché intégré qui va vers l’harmonisation des politiques de marché commun, à l’instar de celui des télécommunications. « L’enjeu est l’institution d’un marché ouvert et équitable avec l’élaboration de règles précises pour l’encadrer et clarifier les limites d’un marché postal concurrentiel », a soutenu André APETE.
Quant à Monsieur Bilé Diéméléou, Directeur Général de l’ARTCI et président du comité de supervision du forum, il a indiqué que la réforme du secteur postal est un vaste programme qui doit être analysé avec rigueur, d’où cette rencontre de gouvernants, régulateurs et acteurs de la poste pour les réflexions à mener. Pour le régulateur ivoirien, chacun des quinze pays a sa propre vision de réformes. Mais serait-elle pertinente sans tenir compte des voisins, une problématique sur laquelle le forum va se pencher.
L’ivoirien Blaise Aka Brou, Secrétaire Exécutif de la CPEAO a abondé dans le même sens. Pour lui, trois ans après la création de l’institution qu’il dirige, il y a une nécessité de cohésion au sein des postes ouest-africaines. D’où l’élaboration d’une directive régionale consensuelle au sortir du forum de Grand-Bassam afin de développer les services postaux au sein de la CEDEAO.
Isaias Barreto da Rosa, Commissaire de la CEDEAO en charge des télécommunications/TIC, Djibril Younouss, Secrétaire Général de l’Union PanAfricaine des Postes (UPAP) et M. Bousseta, Directeur de la Coopération et du Développement à l’Union Postale Universelle (UPU) ont également abondé dans le même sens.
L’ouverture du forum a aussi été marquée par la présence des ministres en charge des postes du Libéria et de la Sierra Leone, et de parlementaires nigériens.

Commentaires


Comment