Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Chine ‘’disposée’’ à accompagner l’Afrique sur le chemin de l’émergence (Vice-ministre)
Publié le jeudi 19 mars 2015  |  APA
Développement:
© Abidjan.net par Marc Innocent
Développement: ouverture à Abidjan de la conférence internationale sur l`émergence en Afrique
Mercredi 18 Mars 2015. Abidjan. Sofitel Hôtel Ivoire. Les Présidents Alassane Ouattara et Macky Sall du Sénégal ainsi que plusieurs personnalités nationales et internationales ont pris part la cérémonie d`ouverture de la première Conférence Internationale sur l`Emergence en Afrique.
Comment




La Chine, animée d’une forte volonté politique de soutenir le développement de l’Afrique, est disposée à partager ses expériences réussies avec le continent pour l’accompagner sur le chemin de l’émergence, a annoncé, mercredi, Zhang Ming, Vice-ministre chinois des Affaires étrangères.

A défaut de s’adresser à l’ensemble des participants depuis le pupitre officiel (réaménagement du programme oblige), les organisateurs de la conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique ont transmis à la presse la copie de l’allocution de M. Ming, représentant spécial du gouvernement chinois et représentant des BRICS à cette rencontre.

‘’La Chine est animée d’une forte volonté politique de soutenir le développement de l’Afrique et disposée à partager ses expériences réussies avec l’Afrique’’ déclare Zhang Ming, rappelant qu’en 2013, le Président Xi Jinping a choisi le continent ‘’pour son premier déplacement à l’étranger’’ après sa prise de fonction.

Selon lui, son pays avec moins de 9% des terres arables du monde, a su ‘’non seulement nourrir 22% de la population mondiale mais aussi améliorer considérablement le bien-être de sa population’’. L’expérience chinoise, poursuit-il, peut être partagée avec les autres pays en développement.

‘’La Chine et les pays africains, tous en développement, ont des points similaires et communs en termes de parcours historiques, d’objectifs de développement et d’idées sur le développement. L’expérience chinoise adaptée aux besoins de l’Afrique peut lui servir de source d’inspiration’’, selon le Vice-ministre chinois des Affaires étrangères.

Citant des statistiques de Standard &Poor’s, Zhang Ming indique que chaque point de pourcentage de la croissance chinoise entraîne une hausse de 0,3% du Produit intérieur brut (PIB) des pays africains à bas revenus et de 0,4% pour les pays africains à revenus intermédiaires.

‘’D’après une étude du FMI, la coopération sino-africaine contribue à 20% au développement économique de l’Afrique. Maintenir la croissance chinoise à une vitesse moyennement élevée donnera un appui important à une croissance soutenue et rapide de l’Afrique’’, observe, encore, M. Ming.

Depuis 2006, avance le vice-ministre Zhang Ming, l’aide chinoise à l’Afrique a ‘’plus que quadruplé, 60.000 personnes de tous les secteurs ont été formées pour les pays africains et plus de 1000 projets touchant directement au bien-être social et au développement de l’Afrique ont été réalisés par la Chine’’, revèle-t-il.

Pour aider et soutenir l’Afrique, la Chine a dégagé, selon son représentant spécial à la conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique, quatre priorités.

D’abord, indique le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, son pays fera valoir ‘’pleinement’’ le rôle du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA). A cet effet, souligne-t-il, 2015 est une année importante pour ‘’ouvrir de nouvelles perspectives des relations sino-africaines sur la base des acquis’’ à la faveur du 15è anniversaire du FCSA et de la 6è conférence ministérielle en Afrique du Sud.

Ensuite, le renforcement des échanges d’expériences de gouvernance en vue de soutenir les efforts déployés par le continent pour rechercher en indépendance sa voie de développement, est au nombre de ces priorités ainsi que ‘’favoriser activement la coopération en matière de construction d’infrastructures et de capacités de production pour contribuer au décollage de l’économie africaine’’.

Enfin,’’ participer davantage et de manière constructive aux affaires de paix et de sécurité en Afrique en vue d’un environnement propice au développement africain’’ souligne, encore M. Ming, indiquant que ‘’ (…) sans la paix et la stabilité, le développement sera un vain mot’’.

‘’ L’Afrique est dans son ensemble stable sur le plan politique mais elle est confrontée à de graves défis pour préserver la paix et la stabilité dans certaines régions. La chine continuera à approfondir sa coopération en matière de paix et de sécurité avec l’Union africaine’’, promet-il.

Zhang Ming se dit convaincu qu’avec le renforcement de ses capacités à préserver la paix, ‘’l’Afrique pourra consolider la stabilité politique et sociale, pérenniser la paix et réaliser le développement durable’’.

En définitive, pour M. Ming, ‘’aider et accompagner l’Afrique relèvent des responsabilités et des devoirs de la communauté internationale’’.

La conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique OUVERTE ? MERCREDI ? EN PR2SENCE DES PR2SIDENTS Alassane Ouattara et MackySall ainsi que l’ex-chef d’Etat sud-africain Thabo Mbéki, prend fin vendredi prochain.


HS/ls/APA
Commentaires


Comment