Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un affrontement intercommunautaire évité de justesse à Biankouma
Publié le vendredi 27 mars 2015  |  AIP
Comment




Biankouma - Un affrontement intercommunautaire, impliquant autochtones Toura et allogènes burkinabé a été évité de justesse à Dio, une localité de la commune de Biankouma (Ouest) grâce aux missions de bons offices du corps préfectoral et des autorités chargées de la sécurité, suite à la mort suspecte d'un jeune Toura.

Selon les faits, Bakayoko Droh Félix, natif de Dio a été retrouvé mort jeudi dans sa plantation après trois jours de disparition. Rapportant à l'AIP sur place les origines des incidents, le commissaire de police, Koné Pétin, a dit avoir été informé par le chef du village, que le jeune Droh Félix a quitté lundi matin son domicile pour sa plantation. Ne le voyant pas revenir depuis deux jours les jeunes du village ont organisé une battue qui s'est soldée par la découverte de son corps en putréfaction.

Suspectant des allogènes d'être à l'origine de cette mort, les jeunes de Dio ont mené une expédition punitive en détruisant des plantations et des campements des allogènes, a expliqué au correspondant de l'AIP à Biankouma le Commissaire de police, Koné avec confirmation du préfet N'Dri N'Guessan joint par l'AIP depuis Abidjan.

L'implication des autorités précitées a permis de circonscrire les dégâts. Des renforts de la police, de la gendarmerie, de l'unité de police ainsi que du contingent bengladeshi de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) de Man y ont contribué fortement, a souligné le préfet N'Dri N'Guessan.

"Il n'y a pas eu d'affrontement, les gendarmes sont repartis mais la police est encore sur place jusqu'à demain où j'ai convié tout le monde à une grande réunion à la mairie", a dit le représentant de l'exécutif à Biankouma.

(AIP)
cn/ik/akn/ask
Commentaires


Comment