Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sciences
Article
Sciences

Valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation : 50 chercheurs et innovateurs bénéficient d’un renforcement de capacités
Publié le lundi 30 mars 2015  |  Ministères
Valorisation
© Ministères par DR
Valorisation de la recherche et l`entrepreneuriat: des chercheurs et innovateurs renforcent leurs capacites.
Du 09 au 13 Mars 2015, la direction de la promotion et de la valorisation de la recherche et de l’innovation technologique(DPVRIT) du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a organisé á l`attention des chercheurs et innovateurs, une session de renforcement des compétences.
Comment




Du 9 au 13 Mars 2015, à l’ENSEA à Cocody, une cinquantaine de chercheurs et innovateurs ont bénéficié d’un renforcement de compétences. Qui a porté sur « la valorisation de la recherche et l’entrepreneuriat », et organisé par la direction de la promotion et de la valorisation de la recherche et de l’innovation technologique (DPVRIT) du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Appuyée par l’institut de recherche pour le développement (IRD), cette session de renforcement des capacités intervient dans le cadre du projet d’appui à la modernisation et à la réforme des universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire (AMRUGE).
Présent à la cérémonie d’ouverture du mercredi 11 Mars, le professeur Séraphin Kati-Coulibaly, directeur général de la recherche scientifique et de l’innovation technologique a plaidé pour « la mise en place d’un système de recherche de pointe pour apporter des solutions aux problèmes des populations et impulser le développement de la Côte d’Ivoire.»
Quant au représentant de l’IRD en côte d’ivoire, M. Jean Marc Hougard, il a indiqué que « il s’agit d’encourager les initiatives d’individus ou d’équipes scientifiques, pour soutenir le déploiement de projets innovants, développer de nouveaux services et usages répondant aux évolutions de la société ». Il est également question « de créer des activités nouvelles, des emplois et de la richesse sur le territoire ivoirien. L’objectif étant le renforcement des capacités d’innovation et de valorisation économique des établissements d’enseignement supérieur et de recherche ivoiriens. »,a-t-il ajouté.
Représentant le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Gnamien Konan, son directeur de cabinet M. Kpangni Moro Albert a fait le constat « des insuffisances au niveau de la valorisation et de la promotion des résultats de la recherche et de l’innovation. » Et ce, « malgré les nombreux acquis dont dispose la recherche scientifique de côte d’ivoire. » C’est pour apporter une solution à cela, que le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, appuyé par la Banque Africaine de Développement (BAD) a mis en place des bureaux de valorisation des résultats de la recherche.
« La présente formation vient à point nommé, en ce sens qu’elle fournira des ressources humaines qualifiées pour assurer le bon fonctionnement des bureaux de valorisation, indispensables à la création de richesses, donc au développement socio-économique de la Côte d’Ivoire. », a expliqué le professeur Tahiri Annick, directeur de la promotion et de la valorisation de la recherche et de l’innovation technologique (DPVRIT).
Il est bon de savoir que la formation a porté sur les modules suivants : le processus de valorisation et du transfert des résultats de la recherche et de l’innovation vers les sphères économiques et sociales, et devrait permettre aux chercheurs et innovateurs d’être mieux outillés pour la gestion des bureaux de valorisation.
Commentaires


Comment