Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le District d’Abidjan représente 60% du PIB de la Côte d’Ivoire (Expert)
Publié le mercredi 1 avril 2015  |  APA
Stanislas
© Autre presse par DR
Stanislas Zézé, PDG de Bloomfield Investment
Comment




Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le District d’Abidjan représente 60% du Produit intérieur brut (Pib) de la Côte d’Ivoire, a annoncé, mardi, le Président directeur général (PDG) de l'Agence de notation panafricaine Bloomfield investment corporation, Stanislas Zézé.

"Le district d’Abidjan représente 60% du Pib de la Côte d’Ivoire (…) Et cela montre l'importance du district d'Abidjan", a déclaré M. Zézé au cours d’une conférence de presse portant sur l’organisation de la seconde édition du Forum international de la Finance en Afrique subsaharienne (FIFAS) prévue du 15 au 17 juin prochain à Abidjan autour du thème "créer un modèle financier africain".

Le PDG de Bloomfield investment corporation a expliqué dans la foulée la nécessité pour les collectivités locales ivoiriennes de se faire noter par des agences de notation. Selon lui, cette notation "crédibilise" vis-à-vis du marché des capitaux.

"Une notation financière permettra à la collectivité locale d’avoir un tableau de bord sur ses forces et ses faiblesses" afin de bénéficier de prêts auprès des banques, a-t-il dit, indiquant que les collectivités doivent être gérées comme des entreprises.

Le FIFAS vise à promouvoir des modes de financements alternatifs au modèle bancaire classique (Fonds commun de placement, capital-investissement, finance islamique, épargne de la diaspora…) et la promotion d'un système de notation financière qui prenne en compte les réalités socio-économiques africaines.

S'agissant du thème du FISAS 2015 qui est, "créer un modèle financier africain", M. Zézé a souligné qu'il n'est pas « prétentieux ni péjoratif ».

Cette deuxième édition regroupera durant trois jours, 350 participants constitués de cadres du secteur de la banque, de la finance, de l'assurance et du secteur privé venant de plus d'une vingtaine de pays (Afrique de l'Ouest, Afrique Centrale, Afrique du Nord, Afrique du Sud, Afrique de l'Est, Madagascar, Ile Maurice, Europe et Amérique ».

Le FIFAS s'articulera autour d'un colloque scientifique (conférence, ateliers, thématiques, tables-rondes), rencontres d'affaires et d'échanges B to B (maillage, réseautage) et de publication (annuaire spécialisé des opérateurs du secteur financier, actes du colloque, plaquette du programme). La première édition du FISAS s'est tenue à Douala au Cameroun en 2013.

SB/ls/APA
Commentaires


Comment