Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Epidémie de grippe aviaire au Burkina Faso (ministre)
Publié le jeudi 2 avril 2015  |  AFP
Elevages
© Autre presse par DR
Elevages de volaille
Comment




Ouagadougou - Des cas de grippe aviaire de type H5N1 ont été décelés au sein d'élevages de volaille au Burkina Faso, a annoncé mercredi le ministre des Ressources animales burkinabè, Jean-Paul Rouamba.

"Nous sommes (...) en mesure de déclarer la circulation de la souche hautement pathogène H5N1 de l'influenza aviaire au Burkina Faso", a déclaré M. Rouamba devant la presse.

Près de 50.000 poulets sont morts depuis février dans une ferme privée située à Koubri, une localité située à une quarantaine de kilomètres au sud de Ouagadougou, selon un responsable du département des ressources animales.

"Des mortalités importantes de volailles ont été enregistrées courant février-mars 2015 au niveau des élevages traditionnels et modernes" de deux provinces, dont celle de Kadiogo, qui couvre la capitale et sa banlieue, a déclaré le ministre.

La suspicion de grippe aviaire a été "confirmée" mardi par deux laboratoires de référence, a-t-il indiqué.

"Toutes les mesures sont prises par le gouvernement pour garantir la sécurité sanitaire des aliments pour les consommateurs", a affirmé le ministre, qui a appelé agriculteurs et commerçants à déclarer "toute mortalité suspecte de volaille".

La souche H5N1 du virus, qui se transmet à l'homme, a tué plus de 400 personnes dans le monde depuis son apparition en 2003.

Selon M. Rouamba, aucune victime n'est pour l'instant répertoriée au Burkina, qui avait déjà fait face à une épidémie de grippe aviaire en 2007, sans contagion humaine.

Trois personnes en sont notamment mortes depuis le début de l'année en Egypte, où la grippe aviaire avait causé 10 décès en 2014.

Une nouvelle souche, H7N9, a tué plus de 170 personnes depuis son apparition en 2013.

roh/jf/jr
Commentaires


Comment