Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Les mariages précoces, un frein à la scolarisation de la jeune fille à Minignan
Publié le mardi 14 avril 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - Le mariage précoce perdure à Minignan et a gagné l’école, constituant l’obstacle majeur à la scolarisation de la jeune fille dans la localité, déplorent des responsables locaux de l’Education nationale.

"Ici le vrai problème c’est le mariage précoce. Nous avons des filles en sixième mais qui sont mariées", a confié à l’AIP, l’adjoint au principal du collège municipal de Minignan, Lassina Diarrassouba, rencontré, fin mars, dans le cadre d’une mission de prospection en prélude à la visite d’Etat prochaine du Président de la république, Alassane Ouattara dans la localité.

La pratique, a dénoncé le chef d’établissement, perdure et sort chaque année de nombreuses jeunes filles du circuit scolaire malgré les nombreux appels des responsables locaux de l’Ecole, appuyés par les autorités préfectorales.

"Un père est venu à la fin du premier trimestre retiré le bulletin de sa fille qui a obtenu 5/20 de moyenne. Quand je lui ais demandé de mieux l’encadrer, le premier mot qu’il a sorti est qu’il va la donner va la donner en mariage", a conté, entre autres cas, M Diarrassouba.

"J’ai tenté de lui expliquer que le mariage précoce est interdit côte d’Ivoire sa position n’a pas variée. Je ne serai pas étonné d’apprendre que cette jeune élève a intégré un foyer au cours des vacances scolaires ", a-t-il conclu.

Pour remédier à la situation, l’adjoint au principal du collège municipal de Minignan, souhaite l’application, dans la localité, de la loi interdisant les mariages précoces qui viendrait contrebalancer l’argument culturel avancé la plupart du temps et, sur la base duquel des parents donnent leurs filles à peine pubères en mariages sous le prétexte de vouloir éviter des dérapages.

"Au niveau des jeunes filles quand on leur met dans la tête que du jour au lendemain elles seront données en mariage ça crée un blocage", a-t-il en outre avancé.

kg/tm
Commentaires


Comment