Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Béoumi :Il meurt et divise deux familles
Publié le mardi 21 avril 2015  |  Le Belier Intrépide
Comment




Kouadio Kouamé Jules, paysan de son état est mort dans la nuit du lundi 13 avril 2015 dernier, à Golikro, son village natal situé à 15 km sur l’axe Béoumi-Bouaké. Depuis sa mort deux familles alliées depuis des décennies se regardent en chien de faïence. Durant les fêtes de Pâques de 2015, le nommé Konan Koffi François reçoit des amis chez lui à domicile le lundi de Pâques. Très bonne occasion pour partager un repas ensemble. Comment peut-il à cette belle occasion oublier son ami de tous les jours et voisin, Kouadio Kouamé. Tout se passe bien, comme c’est toujours le cas en pays baoulé lors de ces festivités. Le hic dans l’affaire, c’est que de retour chez lui à la maison, Kouadio Kouamé Jules se tord de douleurs. Les mal qu’il ressentait exigeaient que l’on fasse le tout pour le sauver de ce malaise brusque et brutal. Tout sera essayé. Médecine traditionnelle et moderne. Assengou, Afotobo, chez le guérisseur Ayémi de Kongobo. Tout ce tour se solda par la mort inattendue de Kouadio Kouamé Jules. Que s’est-il passé pour que Jules qui n’était pas malade en allant à la fête meure de façon brusque et tragique. Pour le petit frère du défunt il n’y a pas lieu de chercher de midi à 14heures. C’est Konan Koffi François qui a empoisonné son frère. L’idée est partagée par tous les membres de sa famille. Idée par ailleurs confirmée par le guérisseur Ayémi. Ça ne peut pas rester impuni. Le mis en cause est rapidement convoqué à la gendarmerie par le fils du défunt Kouadio Konan Paul. Le mis en cause Konan Koffi François nie les faits. « Il est impensable que je puisse tuer mon ami et voisin avec qui je partage tout », s’est justifié l’accusé. En attendant les conclusions de l’enquête, les deux familles sont à couteau tiré.
Commentaires


Comment