Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Remise en Tourisme de la Réserve d’Abokouamékro/ La SODERTOUR LACS exige la levée des dernières contraintes
Publié le mardi 5 mai 2015  |  Abidjan.net
1ère
© Autre presse par DR
1ère session du Comité de Gestion Locale (CGL) de la Réserve de Faune d’Abokouamékro
Lundi 20 Avril 2015. Yamoussoukro. Le Comité de Gestion Locale (CGL) de la Réserve de Faune d’Abokouamékro a tenu sa première session à l’Hôtel Président.
Comment




Le Comité de Gestion Locale (CGL) de la Réserve de Faune d’Abokouamékro a tenu sa première session le 20 Avril 2015 à l’Hôtel Président de Yamoussoukro.

Au cours des travaux, les parties prenantes ont convenu de la remise effective en tourisme de la réserve pour éviter les attaques en tout genre dont est victime cette aire protégée. Il s’agit du braconnage, de la destruction de la flore par l’abattage d’espèces d’arbres importantes telles que l’Iroko et le Bahia ainsi que du développement des cultures maraichères en pleine réserve alors que cette pratique est interdite par la Loi.

Déplorant ces pratiques qui n’honorent pas leurs auteurs, Mme Malékah MOURAD-CONDE, Directeur Général de la SODERTOUR LACS, a exigé la levée des dernières contraintes liées à la remise en tourisme de la Réserve que sont l’élaboration et l’adoption d’un plan d’aménagement et de gestion de la Réserve ainsi que la signature des contrats de gestion des terroirs entre la SODERTOUR LACS et les populations riveraines. Tout au plus, le DG de la SODERTOUR LACS a exhorté son partenaire de l’OIPR à agir également très rapidement afin de mettre un terme aux convoitises des agresseurs de la réserve. «Seules la mise en tourisme de la Réserve de Faune d’Abokouamékro ainsi que la pratique du Tourisme équitable permettront aux populations en milieu rural de sortir de la pauvreté dans laquelle elles vivent de façon durable. Passons maintenant à l’acte», a plaidé Mme le Dg de la SODERTOUR LACS qui a réitéré son appel aux populations riveraines à adhérer au processus.

Pour sa part, M André Ekponon Assoumou, Préfet de Région et Président du Comité de gestion, a lancé un ultimatum au comité afin que les dernières contraintes liées à la remise en tourisme de la réserve soient levées. Il a préconisé l’adoption d’un plan d’aménagement plus restreint et facile à clôturer ainsi que la signature des contrats de gestion des terroirs. Dénonçant par ailleurs certaines pratiques qui hypothèquent les investissements dans cette aire protégée, le Préfet de Région a invité chacun au sens de la responsabilité et à la communauté d’intérêt. Parce que pour lui, chaque partie va tirer profit de la remise en tourisme de la réserve.

Le représentant du Directeur Général de l’OIPR a pour sa part déploré l’exploitation de charbon, le sciage de bois et la culture de tecks dans la réserve. Toutefois, il a salué les actions de la SODERTOUR LACS en faveur de cette aire protégée. «Madame le Directeur Général de la SODERTOUR LACS, votre espérance en la protection et la valorisation touristique de la réserve de faune d’Abokouamékro n’est plus à démontrer. Votre vision de voir cette réserve devenir un pôle touristique nous réjouit davantage et incite l’OIPR à s’y atteler».

En somme, les parties prenantes ont convenu à l’issue de cette première session de lever les dernières contraintes liées à la remise en tourisme effective de la réserve de faune d’Abokouamékro. Rendez-vous est donc pris le 28 Mai 2015 pour la présentation du plan d’aménagement et de gestion de la réserve ainsi que la signature des contrats de gestion des terroirs.

R. Kra
Commentaires


Comment