Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Abobo / flagrant délit : Pour 335.000 F, il est gardé au frais
Publié le vendredi 8 mai 2015  |  Le Sursaut
Comment




Abobo est une commune qui ne jouit pas d’une bonne réputation sur le plan sécuritaire. M. Guéné Idrissa, commerçant ambulant, de nationalité burkinabé, en sait quelque chose. Le samedi 24 janvier 2015, aux environs de minuit, le commerçant était toujours sur les trottoirs d’Abobo pour liquider ses marchandises. C’est ainsi qu’un filou répondant aux initiales de K.Y. décida de lui rendre visite à son domicile. Dans cette nuit, où le moindre bruit éveille les soupçons du voisinage, Baba ne manquera pas d’ingéniosité pour défoncer la porte de Guéné Idrissa absent des lieux. Une fois à l’intérieur, il passe au peigne fin la maison. Le résultat de la fouille minutieuse, permet à K.Y. de faire main basse sur la somme de 335.000 Fcfa, représentant les économies de durs labeurs du commerçant. Ce qu’ignorait le visiteur indélicat, c’est que le bruit de la porte fracturée a réveillé des voisins endormis. Ceux-ci font discrètement appel aux forces de sécurité. Plus prompts, les hommes du chef de sécurité, Souleymane du GFS, vont surprendre K.Y. sur les lieux de son forfait. Surpris et hagard, il tentera de se justifier, sans convaincre. Après une fouille corporelle, la somme de 335.000 F a été retrouvée sur lui. Le commerçant Guéné Idrissa, appelé d’urgence par les voisins, viendra confirmer le vol de 335.000 F, l’économie provenant de son petit commerce. Ayant reconnu les faits, l’indélicat K.Y. a été conduit au commissariat de police pour répondre de son acte.

Constant Tobo
Photo : Konaté Yacouba
Légende: K.Y. dit Baba, le voleur sans scrupule de commerçant.
Commentaires


Comment