Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Un secteur privé en pleine expansion mais tiré vers le bas par l’environnement des affaires (indice IPSP)
Publié le mardi 12 mai 2015  |  AIP
Comment




Abidjan – L’indice de performance du secteur privé (IPSP), lancé officiellement, lundi, révèle un secteur privé en pleine expansion mais tiré vers le bas par l’environnement des affaires.

« On a un secteur intrinsèquement qui est performant mais qui est tiré vers le bas par son environnement », a commenté l’économiste en chef de Bloomfields investment, Youssouf Carius, l’un des concepteurs de cet indice.

L’indice IPSP s’appuie sur deux composantes. L’une mesure l’environnement des affaires et l’autre, l’activité des entreprises.

« De façon globale, on arrive à un secteur privé qui sous-performe quand même très légèrement, a-t-il expliqué ajoutant que « la jauge, c’est 50 et on a quasiment 49 donc on a une légère sous-performance mais il faut qu’on attende les prochaines évaluations mensuelles pour juger du niveau de performance et de la tendance ».

Selon, l’économiste en chef, la tendance sur l’indice ne peut être donné à ce jour.
« L’objectif est de savoir si le secteur privé à les moyens de s’enrichir ou pourquoi il ne s’est pas enrichi ou pourquoi il s’enrichit plus », a-t-il argumenté, précisant qu’il va faire ressortir la dynamique de l’économie.

Les résultats du mois de février fixe l’indice IPSP-CI à 48,92. L’indice sera publié tous les mois.

« C’est un indice du secteur privé, ce n’est pas un indice général de l’économie. Ce n’est pas ce que nous mesurons mais le ressentiment des chefs d’entreprises privées », a fait savoir le président de la confédération des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean Kacou Diagou, instigateur de cet indice.

Il a souligné que l’ambition du patronat est de faire en sorte que la CGECI soit une force de proposition, de donner un indice à tout le monde même à l’Etat qui fait les réformes.

Pour le directeur général de Bloomfield, Stanislas Zézé, « la Côte d’Ivoire est le seul pays de la sous région à avoir un indice pour mesurer la performance du secteur privé ».

Basé sur une enquête auprès des acteurs du secteur privé, cet indice va permettre à la Côte d’Ivoire de mettre en place un calendrier économique; il va aider à la prise de décision des PME et à négocier avec les banques. Il va également orienter les pouvoirs publics en vue des reformes et surtout juger de la performance des politiques économiques, a-t-il indiqué.

(AIP)
kkf/ask
Commentaires


Comment