Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015: l’opposition veut dégager Ouattara
Publié le mercredi 13 mai 2015  |  Le Belier Intrépide
Création
© APA par DR
Création d’une coalition anti-Ouattara avant la présidentielle
Mercredi 18 mars 2015. Abidjan. Des représentants d’une dizaine de partis politiques, issus de la majorité (PDCI-RDA) et de l’opposition (LIDER, FPI, etc.), ont annoncé la création d’une coalition contre le chef de l’Etat ivoirien.
Comment




Sauf changement, c’est le vendredi 15 mai prochain que les partis politiques membres de la coalition nationale pour le changement (CNC) se réuniront pour parapher la charte qui leur servira de boussole pour les 6 mois à venir. Les objectifs phares de cette coalition tournent essentiellement autour de la revendication de « conditions d’élections justes, transparentes, démocratiques et inclusives et la réconciliation nationale à l’effet d’instaurer les conditions d’un environnement socio-politique apaisé qui impose la libération de tous les prisonniers politiques et le retour sécurisé des exilés », note le document dont nous avons reçu copie. Outre le FPI, cette coalition de l’opposition comprend le Lider et une dizaine d’autres formations politiques. Sans oublier les quatre candidats déclarés à la présidentielle issus des rangs du PDCI notamment, Essy Amara, Banny, KKB et Kablan Brou. Selon un membre influent de cette coalition, la plate forme se veut creuset pour toutes les forces démocratiques qui veulent dégager le président Ouattara du pouvoir en raison de son échec cuisant. Mamadou Koulibaly et les siens vont, au travers de la coalition nationale pour le changement, se donner les moyens de battre le président Ouattara à l’élection présidentielle. Car, ils sont « convaincus que c’est dans l’union que le changement souhaité interviendra. », indique clairement la charte de la coalition de l’opposition. C’est pourquoi, les partis de l’opposition membres de la coalition nationale pour le changement vont se donner tous les moyens légaux et démocratiques pour atteindre leurs objectifs. Le RHDP qui dominait à lui tout seul le débat politique depuis avril 2011 peut d’ores et déjà s’assurer que les jours à venir ne seront aisés. Une véritable opposition qui aura à lui rappeler certains principes démocratiques et surtout qu’elle n’entend pas qu’on lui marche dessus. A en croire notre interlocuteur, qui a été on ne peut plus catégorique, les conditions actuelles ne garantissent pas la tenue d’un scrutin présidentiel crédible. Pour sûr, la situation politique pourrait être tendue en raison du rapport de force qui s’établit progressivement entre pouvoir et opposition. Le pouvoir Ouattara déjà en difficulté pourra-t-il raisonnablement et en toute transparence, battre, comme il le prétend au premier tour de la présidentielle, une opposition qui de plus en plus sort ses griffes à l’unisson ? Rien n’est moins sûr.

JB Koffi
Commentaires

Dans le dossier

Partis politiques 2015
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment