Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Prévention des pandémies : l’institut Pierre Delbet propose la "cellulogie"
Publié le jeudi 21 mai 2015  |  AIP
Comment




Abidjan – L’Institut Pierre Delbet, un organisme international de recherche à vocation humanitaire, propose, dans le cadre de la prévention des pandémies, la "cellulogie", une science qui permet d’utiliser "l’expertise cellulaire" pour produire de la santé et prévenir les maladies majeures à partir d’un apport en magnésium.

Une rencontre scientifique sur la "cellulogie" et l’ABCO (complément alimentaire à base de magnésium) dans la prévention des pandémies s’est ouverte mercredi, à cet effet, à l’unité de formation et de recherche (UFR) des sciences pharmaceutiques et biologiques de l’université Félix Houphouët-Boigny sur le thème "Cellulogie : deviens acteur de ta propre santé face aux pandémies (diabètes, hypertension artérielle, maladies cardio-vasculaires)".

"Notre objectif en tant que cellulogiste, c’est de permettre aux populations de savoir comment s’alimenter", a fait savoir le président international de l’Institut Pierre Delbet, Yvan Erbs lors de la conférence inaugurale.
Selon le cellulogiste, grâce à la cellulogie, "on est capable d’augmenter son espérance de vie mais son espérance de vie en bonne santé".

Le président de l’Institut Pierre Delbet a montré qu’il s’agit de permettre à toute la population quel que soit son âge ou quel que soit ses occupations, de pouvoir assurer une maintenance optimale de la santé.

"La cellulogie permet à nos cellules d’assurer l’ensemble des opérations biochimiques cellulaires de produire de la santé et de la maintenir", a-t-il expliqué invitant à augmentation de 30% notre alimentation d’aliments vivants notamment des aliments non chauffés et crus que sont les fruits et légumes.

Durant quatre jours, plusieurs thèmes animés par des professeurs de médecine cette rencontre scientifique qui s’achève, samedi, par des visites sur des sites pilotes dans la région de la Mé à savoir Moapé, Ananguié, Ahouabo et Ahéhoua.

Cette visite va permettre de voir l’évolution de la santé de la population de ces villages pilotes qui ont repris l’ensemble des principes de la cellulogie à travers l’activité biochimique cellulaire optimale (ABCO) qui est un complément alimentaire.

(AIP)
kkf/cmas
Commentaires


Comment