Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

2ème Congrès ordinaire de l’UPESUP/ Le Président Elété Aka, ‘’ il faut fournir des offres d’enseignement adaptées aux exigences du marché ’
Publié le vendredi 29 mai 2015  |  Ivoire-Presse
2ème
© Abidjan.net par JOB
2ème Congrès ordinaire de l`Union Patronale de l’Enseignement Supérieur Privé
Jeudi 28 Mai, Grand-Bassam. Le 2ème Congrès ordinaire de l’UPESUP (Union Patronale de l’Enseignement Supérieur Privé) s’est déroulé autour du thème suivant : « Harmonisation et modernisation de l’Enseignement Supérieur Privé en Côte d’Ivoire : défis et enjeux ».
Comment




Le 2ème Congrès ordinaire de l’UPESUP (Union Patronale de l’Enseignement Supérieur Privé) s’est déroulé le Jeudi 28 Mai, Grand-Bassam autour du thème suivant : « Harmonisation et modernisation de l’Enseignement Supérieur Privé en Côte d’Ivoire : défis et enjeux ». Une invitation de tous les acteurs du domaine à mener une réflexion sur l’avenir des grandes écoles et universités privées pour adapter la vision et le fonctionnement de l’UPESUP aux nouveaux challenges de l’employabilité.
Ce deuxième congrès de l’UPESUP qui s’est tenu dans de bonnes conditions, a regroupé les promoteurs de grandes écoles et universités privées, les représentants des ministères de tutelle, les partenaires locaux et internationaux, les étudiants, les associations des parents d’élèves, les administrations des établissements membres.

Il a été marqué par des travaux en commissions (deux) et une plénière qui devait être suivie normalement d’une élection du Président, mais qui a été reportée dans deux mois par une décision du comité des sages.
Le Président de l’UPESUP, le Dr Elété Aka en a profité pour présenter son rapport d’activité axé sur quatre points principaux. Il a mis l’accent notamment sur la restructuration de l’organisation à travers un toilettage des textes régissant l’enseignement supérieur privé ; la professionnalisation de la formation pour faciliter l’insertion socio-économique des étudiants ; l’amélioration de la gouvernance et de l’étique au sein de l’UPESUP ; le financement de l’UPESUP et des établissements.
« Notre organisation a besoin d’être fortifiée. Il faut donc construire un dispositif d’enseignement supérieur de qualité qui, fournit des offres d’enseignement adaptées aux exigences du marché » a insisté Dr Elété Aka, Président de l’UPESUP.

Ce pourquoi, il invite les fondateurs ou directeurs d’écoles à s’approprier le système LMD (Licence-Master-Doctorat).
« Le bureau a dit puisque l’Etat nous donne une possibilité à travers le LMD, nous devons saisir cette opportunité. Face aux besoins des entreprises en matière de ressources humaines de qualité, nous devons désormais dans la formation mettre l’accent sur les cas pratiques » a indiqué le Président Dr Elété Aka.
En définitive, il a encouragé les établissements à avoir des outils de gestion de qualité mais également la formation des enseignants au système LMD en collaboration avec la FDFP.
Le rapport d’activité du Président de l’UPESUP qui part de mai 2012 à nos jours a été apprécié par acclamation des congressistes et a été clos par le bilan financier.

Fort de la nouvelle vision de l’Union Patronale de l’Enseignement Supérieur Privé à jouer le rôle de levier de la formation qualitative pour l’employabilité des étudiants en Côte d’Ivoire, ce deuxième congrès trouve toute son importance, après la remise officielle le 22 mai 2015, au ministère de tutelle de l’ensemble des maquettes pédagogiques harmonisées. Celles-ci ont été élaborées par les experts de l’UPESUP dans le cadre de la mise en œuvre du système LMD.

JOB ATTEMENE
Commentaires


Comment