Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

2e édition du prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent: le nombre des bénéficiaires passe du simple au double, annonce Robert Beugré Mambé
Publié le jeudi 4 juin 2015  |  District d'Abidjan
2e
© Autre presse par District d`Abidjan
2e édition du prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent
Jeudi 4 juin 2015. Abidjan. Le gouverneur Mambé, a échangé, à la salle Delafosse avec la presse nationale et internationale, autour de la 2e édition du prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent.
Comment




Le gouverneur Mambé, a échangé, jeudi 4 juin, à la salle Delafosse avec la presse nationale et internationale, autour de la 2e édition du prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent. Il a rappelé les raisons qui ont présidé à la création dudit prix. Les jeunes ivoiriens sont très intelligents, ils ont la volonté de réussir, mais ce qui leur fait défaut, a-t-il dit, c'est l'accompagnement financier et institutionnel. Quand un jeune a des idées et qu'il ne peut pas les exécuter, on a obligation de l'aider à les mettre en œuvre, poursuit-il.

De fait, c'est une véritable chaîne de solidarité que le District d'Abidjan veut installer en acceptant d'accompagner les jeunes ivoiriens qui veulent entreprendre, et le chef de l'Etat, dont le prix porte le nom, soutient l'initiative. Pour la deuxième édition de ce prix, le gouverneur a indiqué que le montant alloué aux lauréats sera réduit. En revanche, le nombre de bénéficiaires va passer du simple au double. Quant à l'enveloppe de 200 millions de FCFA, elle reste inchangée.

Il a surtout encouragé les jeunes ivoiriens à prendre leurs responsabilités pour créer leurs propres affaires. "Nous avons un centre d'incubation pour les encadrer". Ce centre, a révélé, Beugré Mambé, intéresse les représentations étrangères. Du reste, un partenariat va bientôt être noué avec une ambassade.
Répondant aux préoccupations des journalistes, plus spécifiquement sur la question de la baisse du montant alloué aux lauréats, il s'agit, a-t-il dit, d'encourager les jeunes à bien dimensionner leurs projets et à optimiser les résultats. Sur la limite d'âge fixé à 40 ans, le gouverneur du District d'Abidjan a indiqué que cela ne relève pas d'une quelconque volonté d'exclusion, dans la mesure où cette tranche d'âge constitue 60 à 70% de la population ivoirienne.

En tout état de cause, son institution a des projets pour les plus de 40 ans qui seront, le moment venu, dévoilés au grand public. Il a aussi dit que ceux qui ont été recalés l'année dernière peuvent de nouveau postuler. Toutefois, ils doivent retravailler leurs projets. Si les jeunes du District d'Abidjan sont ceux à qui s'adressent ce concours, en priorité, il n'en demeure pas moins qu'un jeune d'un autre ressort territorial, mais qui habite Abidjan, puisse participer au concours.

De façon générale, il faut retenir que le gouverneur Beugré Mambé s'est dit satisfait des résultats obtenus par les premiers lauréats. Pour la plupart d'entre eux, ils sont à un taux de 70 à 80% de réalisation de leurs projets. D'ici à fin juin, toutes les unités devraient être en production, a-t-il révélé. En tous les cas, le District d'Abidjan est inscrit dans une dynamique dans laquelle les jeunes doivent savoir que s'ils font des efforts, ils pourront bénéficier de l'aide du gouvernement et des collectivités territoriales. Notons que le district a procédé à la rédaction d’un modèle de plan d’affaire disponible sur son site internet qui est le www.abidjan.district.ci. Les éventuels candidats sont invités à le visiter pour se former et se donner de chance de voir leurs projets retenus par le jury. La phase de réception des dossiers est annoncée pour le lundi 15 juin 2015 à 7h30 sur son site internet et physiquement au rez-de chaussée de l’immeuble signal du Plateau.

Souleymane T. Senn
Commentaires


Comment