Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Allocution de madame le ministre Nialé KABA lors de la cérémonie de signature de l’accord de prêt pour le financement du programme d’aménagement de routes et de facilitation du transport
Publié le vendredi 5 juin 2015  |  Ministères
Cérémonie
© Ministères par DR
Cérémonie de signature de l’Accord de prêt pour le financement du Programme d’aménagement de routes et de facilitation du transport au sein de l’union du fleuve Mano
Jeudi 04 juin 2015. Abidjan. Cérémonie de signature de l’Accord de prêt pour le financement du Programme d’aménagement de routes et de facilitation du transport au sein de l’union du fleuve Mano, entre le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) à travers le Fonds Africain de Développement (FAD) et la Facilité d’Appui à la Transition (FAT et la République de Côte d’Ivoire.
Comment




- Monsieur le Président de la Banque Africaine de Développement (BAD),
- Honorables membres du Gouvernement,
- Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et les Directeurs Centraux,
- Mesdames et Messieurs les Conseillers,
- Honorables invités,
- Chers amis de la presse,
- Mesdames et Messieurs



Je prends la parole en ce jour du 04 juin 2015, à l’occasion de la cérémonie de signature de l’Accord de prêt pour le financement du Programme d’aménagement de routes et de facilitation du transport au sein de l’union du fleuve Mano, entre le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) à travers le Fonds Africain de Développement (FAD) et la Facilité d’Appui à la Transition (FAT et la République de Côte d’Ivoire.

Je me félicite que cette cérémonie se tienne à quelques jours seulement de la clôture des assemblées annuelles 2015 de la BAD, qui ont consacré la brillante élection de Monsieur AKINWUMI ADESINA en qualité de nouveau Président de la Banque. C’est le lieu pour moi de présenter les chaleureuses félicitations du Gouvernement Ivoirien au nouveau Président de la Banque. Akwaba et bon vent Monsieur le Président !

En retour, comment ne pas exprimer mes sincères gratitudes et ma vive reconnaissance au Docteur Donald KABERUKA, pour avoir contribué à non seulement permettre le retour de la Banque à son siège à Abidjsan, mais également à maintenir et hisser notre Institution commune, au rang des plus grandes instituions financières internationales de développement. Soyez en remercié cher Président !



Mesdames et Messieurs,

Cette belle cérémonie qui nous rassemble me permet de relever que depuis plusieurs décennies, la BAD s’est positionnée comme partenaire privilégié de la Côte d’Ivoire dans des secteurs clés comme l’agriculture, l’éducation, la santé et les infrastructures pour ne citer que ceux-ci.

En effet, le 10 juin 2011, soit à peine deux mois après fin de la crise post électorale en Côte d’Ivoire, la BAD a accordé au Gouvernement de SEM le Président Alassane OUATTARA, plusieurs financements d’un montant global d’environ 90 milliards de F CFA, afin de soutenir la restauration des services sociaux et administratifs de base. D’autres financements ultérieurs ont contribué à augmenter de façon significative le volume des investissements de la Banque vers le Côte d’Ivoire

A travers la signature de ce jour, la BAD accorde à la Côte d’Ivoire deux Prêts dont:

- l’un au titre du FAD d’un montant de quarante deux millions six cent quarante mille (42 640 000) unités de comptes, soit environ trente cinq milliards (35 000 000 000) de F CFA et ;

- l’autre au titre du FAT d’un montant de vingt deux millions huit cent dix neuf mille cinq cent quarante trois (22 819 543) unités de compte, soit environ dix huit milliards cinq cent millions (18 500 000 000) de F CFA, pour le financement du Programme d’aménagement de routes et de facilitation du transport au sein de l’union du fleuve Mano.

Il s’agit de prêts concessionnels, d’une durée de 40 ans assortie d’un différé de 10 ans avec une commission de service de 0,75% l’an.

Le programme financé par ces prêts visent à soutenir la relance économique post-conflit de la région de l’Union du Fleuve Mano (UFM), à travers l’amélioration de l’infrastructure routière et la promotion des échanges commerciaux intra-communautaires.

A terme, ce programme permettra de réduire le coût des transports, favoriser la libre circulation des personnes et des biens entre les pays et améliorer les conditions de vie des populations de la zone du programme.






Mesdames et Messieurs,

Ce nouveau financement témoigne de la confiance renouvelée de la BAD à la Côte d’Ivoire, qui sous l’impulsion de SEM le Président de la République, s’est résolument engagée sur les sentiers du développement économique et social.

Pour ma part, je puis vous assurer que le Gouvernement ivoirien prendra toutes les dispositions nécessaires pour une utilisation transparente et efficiente des ressources mises à sa disposition, en vue de la réalisation effective de cet important programme transfrontalier.

C’est sur ces mots que je voudrais clore mon propos, en réitérant mes vifs remerciements à la BAD.

Vive la coopération entre la BAD et la Côte d’Ivoire.





NIALE KABA
Commentaires


Comment