Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Rôle de l’armée Paul Koffi Koffi : ‘‘Elle doit rassurer et protéger les populations’’
Publié le vendredi 19 juin 2015  |  Le Belier Intrépide
Infrastructures
© Abidjan.net par Marc Innocent
Infrastructures économiques: le Premier Ministre Duncan lance les travaux de bitumage de l`axe Tiébissou - Didievi
Vendredi 12 juin 2015. Place de la gare de Tiébissou. Le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan a officiellement lancé les travaux de bitumage de l`axe Tiébissou - Didievi. Le chantier durera 16 Mois. Photo: Le mnistre Paul Koffi Koffi
Comment




La session test pour envisager la mise en place d’un institut d’étude stratégique et de défense (IESD) en Côte d’Ivoire a ouvert ses travaux hier jeudi à la fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. Ce projet cher au chef de l’Etat, souligne le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, s’inscrit dans le cadre de la réforme du secteur de sécurité engagé par le gouvernement. Et ce pour rebâtir une armée qui ne peut être efficace, selon le ministre délégué à la défense que si elle est en harmonie avec sa population. Il était donc temps pour les armées africaines, estime-t-il, d’opérer leur mue afin de prendre en marche le train de l’émergence et éviter d’être en retard sur les initiatives. « Cette session pilote pourrait nous édifier à ouvrir l’institut souhaité par le chef de l’Etat », a déclaré Paul Koffi Koffi lors de son allocution d’ouverture insistant sur le fait que l’armée a le devoir de rassurer et de protéger sa population. « Le rôle de l’armée c’est de rassurer et protéger les populations », a-t-il précisé. Aussi, rappelle-t-il, cette initiative qui répond à ce besoin s’inscrit dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité tel qu’envisagé par la Côte d’Ivoire qui sort d’une crise douloureuse. Donnant juste après l’ouverture de cette formation, une communication sur le thème : « Les nations africaines : fondements, forces et faiblesses», le professeur Jean-Noël Loucou, relève les faiblesses des armées africaines qu’il résume en sept (7) péchés. Entre autre faiblesse, il cite le manque d’équipement, les gardes prétoriennes puissantes, le moral à zéro des soldats, les dysfonctionnements dans le commandement etc. Pour appuyer ses affirmations, l’expert indique que sur 15 interventions des casques bleus dans le monde, il y en a eu huit sur le seul continent africain. Pendant sept jours, la soixantaine de participants, échangeront les expériences entre les relations armée-politique ; médias-armée mais aussi partageront l’expérience de la Côte d’Ivoire en matière de désarmement, démobilisation et réinsertion. Le fruit de ces travaux qui seront consignés dans un rapport en guise de recommandations permettra, de mettre en place le futur IESD qui se veut un centre d’incubation préparant des auditeurs à l’exercice de hautes responsabilités et au leadership.
JEN
Commentaires

Dans le dossier

Armée ivoirienne 2015
Titrologie



Le Belier Intrépide N° 151 du 18/6/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment