Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Depuis Taabo, la ministre Kandia Camara salue le mérite des enseignants de Côte d’Ivoire
Publié le samedi 27 juin 2015  |  AIP
Education:
© Abidjan.net par Atapointe
Education: Grande finale du concours d`entrepreneuriat Top Projet scolaire
Vendredi 5 Juin 2015. Abidjan. Le Lycée Mamie Fetai de Bingerville a accueilli la finale du concours d`entrepreneuriat Top Projet scolaire. Mesdames les ministres Kandia Camara (photo) et Kaba Nialé étaient présentes
Comment




Tiassalé- La ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Kandia Camara, a salué, samedi, le merite des enseignants lors de la célébration de la fête de l’inspection de l’enseignement préscolaire et primaire à Taabo (Sud, région de l'Agnéby-Tiassa).

Tout en acceptant les nombreux hommages qui lui ont été rendus par le monde de l’Education, la ministre a aussi félicité les enseignants en général et ceux de Taabo en particulier pour avoir réalisé plus de 87% au CEPE.

Selon elle, les enseignants sont "les artisans de l’embellie actuelle de l’Ecole ivoirienne de ces quatre dernières années". Elle a affirmé que c’est à eux "qu’il faut donner des lauriers, qu’il faut donner des couronnes".

Joignant l’acte à la parole, la ministre a invité le public à se lever en vue d’ovationner les enseignants, "ces faiseurs d’hommes".

Il s’agit surtout de "magnifier le travail de ceux à qui il appartient de polir, de façonner et de modeler l’esprit de nos enfants en leur inculquant le savoir nécessaire à leur épanouissement", a poursuivi Kandia Camara.

Pour toutes ces raisons, tout en reconnaissant la contribution des enseignants au développement économique du savoir qui fait la fierté des grandes nations, elle les a exhortés à continuer de mériter la confiance de la société tout en faisant preuve d’exemplarité.

Cette cérémonie de célébration l’excellence qui était à sa troisième édition, a vu la participation du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, fils de Taabo.

kd/amak/cmas
Commentaires


Comment