Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

présidentielle 2015: L’Ambassadeur d’Israël s’imprègne des mesures d’alerte à Wanep
Publié le mardi 30 juin 2015  |  Le Belier Intrépide
Comment




L’Ambassadeur d’Israel en Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Isi Yanouka s’est rendu le mercredi 24 juin dernier dans les locaux du Réseau ouest pour l’édification de la paix section Côte d’Ivoire (Wanep-CI) à Cocody Angré Les Oscars.

Comment prévenir les conflits postélectoraux en Côte d’Ivoire ? Des organisations non gouvernementales y travaillent depuis plusieurs mois activement. Parmi ces Ong, le Wanep. Mercredi dernier, en rendant visite à cette organisation, l’ambassadeur d’Israël en Côte d’Ivoire voulait s’imprégner des activités de ce réseau de prévention des conflits et de consolidation de la paix. Pour le diplomate Israélien, c’est suite au lancement du projet de l’agence américaine pour le développement international (USAID), ‘’Réduction des violences électorales à travers des systèmes nationaux d’alerte précoce’’, qu’il a entendu parler du Wanep. Cette visite a permis à la délégation ainsi qu’aux agents présents de parcourir les articulations saillantes du processus électoral. Son Excellence Monsieur Isi Yanouka a pu pour ainsi dire, s’imprégner des activités du Wanep. Le Coordonnateur de cette structure, Fofana Mamadou a indiqué que son réseau est un partenaire stratégique de la Cedeao. Les échanges ont essentiellement porté sur le système d’alerte précoce et l’élection présidentielle. Le patron national de ce réseau d’édification de la paix a décrit, pour son hôte, le mécanisme du système d’alerte précoce qui consiste à collecter et analyser des informations sur les éventuels facteurs déclencheurs des violences électorales. C’est la maitrise des facteurs déclencheurs qui leur permettent d’élaborer des recommandations et suggestions pour aider à prévenir l’éclatement des violences. Pour ce qui est de la collaboration entre le Wanep, le gouvernement ivoirien et les autorités locales, M. Fofana Mamadou a rassuré son hôte en affirmant que son réseau est en symbiose parfaite avec l’Etat de Côte d’Ivoire. Dans le même élan, il a précisé que le système national d’alerte précoce est lié au système d’alerte précoce de la Cedeao (Ecowarn), lui-même lié au système de l’Union africaine. Valérie Djoumassi, responsable administratif et financier de Wanep, a présenté au cours de cette rencontre, trois (03) projets mis en œuvre par ce réseau. Il s’agit notamment de : « Engagement des communautés de base pour des élections apaisées et démocratiques en Côte d’Ivoire », « Mise en place d’un système d’alerte précoce » et « Baromètre pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire ». Selon Valérie Djoumassi, le point essentiel des tous ces projets et qui est par ailleurs le point commun c’est l’alerte précoce. Au vu de la pertinence des différents projets, le diplomate israélien a promis une collaboration en termes d’assistance.

JPO
Commentaires

Titrologie



Le Belier Intrépide N° 157 du 29/6/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment