Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire - Présidentielle 2015 : Konan Banny : "Bédié a raison"
Publié le mercredi 15 juillet 2015  |  lepoint.fr
PDCI/Appel
© Abidjan.net par Atapointe
PDCI/Appel de Daoukro: 4 candidats organisent une conference de presse
Jeudi 26 Février 2015. Abidjan, Sofitel Hôtel Ivoire. Charles Konan Banny, Essy Amara, Bertin Konan Kouadio et Jérôme Kablan Brou ont annoncé au cours d`une conférence de presse, qu`ils seront absents au Congrès du PDCI-RDA , prévu samedi
Comment




INTERVIEW. Charles Konan Banny veut créer une nouvelle cohésion sociale en Côte d’Ivoire. C’est pour lui, le préalable à toute action politique.

BIO-EXPRESS. Samedi 13 juillet 2015, Charles Konan Banny nous reçoit dans un grand hôtel de La Défense, le premier quartier d’affaires d’Europe. Au menu de nos échanges, sa candidature à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. En 1990, quand Alassane Ouattara est nommé Premier ministre de Côte d’Ivoire, c’est Charles Konan Banny qui est choisi pour assurer son intérim à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Il est confirmé dans ses fonctions de gouverneur le 1er janvier 1994.

En 2005, quand les accords de paix deLinas-Marcoussis seront au point mort, Charles Konan Banny est désigné pour remplacer Seydou Diarra qui dirige le gouvernement ivoirien depuis 2003. L’ancien patron de la BCEAO sera premier ministre de décembre 2005 à mars 2007. En mai 2011, il est nommé à la tête de la Commission vérité, dialogue et réconciliation (CVDR), chargée de panser les plaies de la crise post-électorale du début 2011 en Côte d’Ivoire. Le 10 décembre 2014, il se déclare candidat à l’investiture du PDCI pour la présidentielle de 2015. Cinq jours plus tard, Charles Konan Banny remet le rapport de la CVDR au président ivoirien. Né le 11 novembre 1942, Charles Konan Banny est diplômé de l’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales de Paris (ESSEC).
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment