Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Réforme de la loi relative aux associations: Hamed Bakayoko lance les travaux de réflexion
Publié le mercredi 5 aout 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Réforme
© Abidjan.net par Danielle Tagro
Réforme de la loi sur les Ongs: le ministre Hamed Bakayoko échange avec les associations
Mardi 4 août 2015 . Hôtel du district au Plateau . Le ministre d’Etat, ministre de l`Intérieur Hamed bakayoko a procédé au lancement des travaux d`échanges avec les associations et Ongs qui vont aboutir à la réforme de la loi sur les associations.
Comment




La Côte d’Ivoire veut réformer sa loi régissant la vie associative. C’est dans ce cadre qu’Hamed Bakayoko, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, a procédé le mardi 4 août 2015 au lancement des travaux de réflexion relative à la mise en place de cette réforme.

Dans les locaux du District d’Abidjan-Plateau, Hamed Bakayoko a justifié en ces termes, la nécessité de réformer la loi ivoirienne relative aux associations : « Les associations sont régies par des textes qui datent de 1960. Elles ont variées en nombre, en types et dans leurs missions. Il y a des fondations, des ONG, des organisations politiques, des organisations syndicales, etc. Il est important d’adapter le corpus juridique en tenant compte des nouvelles réalités et de la vie réelle des associations. (…) Je considère qu’on ne peut être des dirigeants conséquents, sans engager la réflexion sur ces textes qui sont dépassés ».

Indiquant l’obligation de l’Etat d’accompagner les associations en raison notamment de la forte demande pour leur constitution, Hamed Bakayoko a également souligné l’importance d’associer les acteurs concernés à la réflexion. « Il nous faut bénéficier de l’expérience et de l’expertise de toutes les parties prenantes. (…) J’ai souhaité que cette réforme soit partagée avec tous nos concitoyens. Car il est bon de ne pas sauter l’étape de la consultation la plus large. Réformer les textes qui encadrent la vie associative est une mission principale du ministère d’Etat, ministère de l’Intérieur et de la Sécurité », a-t-il expliqué.

Du caractère inclusif de cette réunion (étude des textes par les acteurs) de lancement par le ministre d’Etat Hamed Bakayoko en passant par la transmission des propositions arrêtées au Secrétariat général du gouvernement, le projet de réforme de la loi relative aux associations devra atterrir pour une éventuelle adoption, sur la table des députés dans le courant du mois d’octobre 2015.

Alex A
Commentaires


Comment