Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Une ONG renforce les capacités des acteurs sur la justice transitionnelle
Publié le mercredi 5 aout 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - L’Organisation non gouvernementale (ONG) PLAYDOO, en partenariat avec la Fondation Friedrich Ebert Stiftung, a initié ce mercredi, à Abidjan, un séminaire de renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la justice transitionnelle en Côte d’Ivoire, en vue "de booster la réconciliation des fils et filles, l’instauration de la culture démocratique et le retour d’une paix durable dans le pays".

Le présent atelier se veut une facilitation des échanges entre les différents acteurs impliqués dans la justice transitionnelle, afin de "trouver des idées novatrices pour booster le processus de réconciliation en Côte d’Ivoire", a déclaré la pr&eacu te;sidente de l’ONG, Kodjo Marie Paule, indiquant que l’occasion est offerte aux panelistes de se prononcer sur le bilan de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR).

Les résolutions issues de ces assises, a précisé l’experte en justice transitionnelle, seront transmises à la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes (CONARIV), pour une meilleure orientation des missions poursuivies.

Le représentant résident de la structure partenaire, Martin Johr, a fait savoir que cette démarche, qui fait suite aux diverses violations des droits de l’homme lors des crises survenues en Eburnie, se présente comme la signature "d’un nouveau contrat social pour rétablir la vérité, obtenir réparations et donner des garanties pour que cela ne se reproduise plus", affichan t la volonté de sa structure de soutenir l’ONG playdoo et l’Etat ivoirien dans l’atteinte des objectifs.

Au dire des organisateurs, le séminaire est axé sur trois principaux thèmes, à savoir "Généralités sur la justice transitionnelle : définitions et expériences au niveau mondial", "la justice transitionnelle, cas de la Côte d’Ivoire", "le rôle de la société civile ivoirienne dans la justice transitionnelle : bilan et perspectives", suivis de témoignages de victimes de la crise de 2010.

Ils seront animés par des experts en éducation aux droits humains et en justice transitionnelle, pour le renforcement des capacités de 25 membres d’organisations de la société civile, appelées à sensibiliser les populations à la paix, ont-ils ajout& eacute;.

Créée le 07 février 2000, l’ONG Playdoo, avec son statut d’observateur et membre du conseil économique et social des Nations unies, est engagée dans la promotion de la bonne gouvernance et le respect des droits humains, en partenariat avec des organisations de la société civile.

(AIP)
ar/fmo/akn/kam
Commentaires


Comment