Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : le budget 2015 revu à la hausse passe de 5 014 à 5 196 milliards FCFA
Publié le jeudi 6 aout 2015  |  APA
Visite
© Abidjan.net par Marc Innocent
Visite dans la région du Gontougo: Alassane Ouattara préside le Conseil des Ministres
Mercredi 29 Juillet 2015. Bondoukou. Le Chef de l`Etat SEM. Alassane Ouattara a présidé le Conseil des ministres qui a eu lieu à la préfecture. Photo : Bruno Nabagné Koné,porte-parole du gouvernement.
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le gouvernement ivoirien a adopté, mercredi, un projet de loi rectificatif du budget 2015 de l’Etat qui passe de 5 014 milliards de FCFA à 5 196 milliards de FCFA pour tenir compte des « réalités » du premier semestre qui ont rendu « nécessaire quelques ajustements ».

« L’environnement économique national et international ainsi que les réalités de ce premier semestre ont rendu nécessaire quelques ajustements sur ce budget », a expliqué au cours d’une conférence de presse le porte-parole du gouvernement à l’issue d’un conseil de ministres présidé par le Chef de l’Etat.

Selon lui, ces ajustements prennent en compte, « notamment des changements comme des évolutions liées aux produits pétroliers et ainsi qu’aux volumes de cacao soumis aux formalités d’enregistrement ».

« Ces volumes ont augmenté sur la période, comparés aux prévisions initiales de sorte que les ressources qui étaient initialement prévues à 5014 FCFA connaissent une hausse de 181,7 milliards de FCFA pour se situer aujourd’hui à 5196 milliards de FCFA », a ajouté M. Koné.

Le porte-parole du gouvernement a par ailleurs, indiqué que les dépenses ont été révisées dans le même sens notamment pour prendre en compte certaines dépenses vitales.

Il s’agit de celles concernant les besoins primaires des populations (électricité, route) et certains autres besoins notamment l’accroissement des capacités opérationnelles des services de l’armée, des subventions d’écoles privées, l’utilisation du HVO (Heavy Vacuum Oil) pour l’utilisation de l’électricité.

LS/APA
Commentaires


Comment