Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Budget 2015: une hausse de 181,7 milliards fait passer le budget de 5014,3 milliards FCFA à 5196 milliards FCFA
Publié le jeudi 6 aout 2015  |  Ministères
Conseil
© Présidence par DR
Conseil des Ministres extraordinaire présidé par le Chef de l`Etat, SEM Alassane OUATTARA
Vendredi 3 octobre 2014. Palais de la Présidence de la République. Ph : Abdourahmane Cissé, ministre du Budget
Comment




Préalablement voté en dépenses et en ressources à 5.014,3 milliards, le budget 2015 qui a été élaboré dans un contexte socio-économique favorable vient de connaître une hausse de 181,7 milliards FCFA à la suite de l’adoption par le Conseil des ministres de ce mercredi 5 août, d’un projet de loi de finances rectificative du Budget pour l’année 2015. Se situant désormais à 5 196 milliards de FCFA, le budget 2015 enregistre cette hausse après des ajustements opérés pour prendre en compte l’impact de différents facteurs, à savoir l’évolution favorable de la taxation des produits pétroliers et du volume de cacao soumis à la formalité d’enregistrement, a fait savoir le porte-parole du Gouvernement qui révéléait cette information.

Selon Bruno Koné, c’est donc l’évolution de l’environnement économique national et international qui a rendu nécessaires quelques ajustements budgétaires à l’origine de la présente loi rectificative.


“Concernant les dépenses publiques, la nécessité d’accroître les moyens d’action de l’Etat dans certains secteurs vitaux, a conduit au relèvement de certains postes budgétaires”, a poursuivi le ministre de la Poste et des TIC, soulignant qu’il s’agit notamment d’opérations spécifiques destinées à améliorer les capacités opérationnelles de l’Armée, de subventions aux écoles privées, du soutien à l’utilisation du HVO pour la production de l’électricité.


“En conséquence, les dépenses enregistrent une augmentation nette de 188,5 milliards de FCFA, passant de 5 014,3 milliards à 5 196 milliards de FCFA”, a-t-il conclu, non sans y voir un signe de la bonne santé de l’économie ivoirienne.
Commentaires


Comment