Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Journée nationale de la Côte d’Ivoire a l’expo milan 2015: Allocution de S.E.M Alassane Ouattara, président de la république de Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 12 aout 2015  |  Présidence
Participation
© Présidence par DR
Participation du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, à la ``Journée Nationale de la Côte d`Ivoire`` à l`Expo Milan 2015
Mardi 11 août 2015 . Milan . Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA a participé, à la ``Journée Nationale de la Côte d`Ivoire`` à l`Expo Milan 2015
Comment




Honorables, Distinguées personnalités ;
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs ; Messieurs les Consuls Honoraires de la Côte d’Ivoire ; Chers Compatriotes ;
Chers amis de la Côte d’Ivoire ;
Mesdames et Messieurs ;
Buongiorno ; buongiorno à chacun et à chacune de vous.
Nous sommes très heureux, Madame Dominique OUATTARA et moi- même, d’être ici à Milan ; d’être accueillis au Pavillon de la Côte d’Ivoire. Ce pavillon, avec les nombreuses personnalités et les compatriotes qui sont là et qui représentent notre beau pays. Ce qui m’amène à dire qu’aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est à Milan.
1
Je voudrais remercier Mme Diana BRACCO, Présidente du Pavillon d’Italie et surtout dire à Mme Paolo DI MICHELI, Sous- Secrétaire d’Etat à l’Economie et aux Finances ainsi qu’à M. Bruno PASCHINO, Commissaire Général de l’Expo Milan 2015, que nous sommes très honorés par votre invitation.
Merci beaucoup.
La Côte d’Ivoire tenait à être présente ici, aujourd’hui, à Milan ; car c’est la journée de la Côte d’Ivoire ; et bien évidemment, dans quelques instants, nous aurons l’agréable occasion de visiter l’ensemble du Pavillon.
Je voudrais donc, au nom du Gouvernement dont plusieurs Ministres sont présents ici (M. Charles Diby KOFFI, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères ; M. Jean- Louis BILLON, Ministre du Commerce ; M. COULIBALY Sangafowa, Ministre de l’Agriculture ; M. Kouassi ADJOUMANI, Ministre des Ressources Animales et Halieutiques ; M. Roger KACOU, Ministre du Tourisme; Mon Doyen, frère et ami, le Président du Conseil Café- Cacao, Lambert Kouassi KONAN ; je n’ai pas besoin de vous présenter Mme l’Ambassadeur ; je vous réserve le meilleur pour la fin, Mme la Première Dame, Dominique OUATTARA), dire que nous sommes très heureux d’être là.
En réalité, c’est la deuxième fois de son histoire que l’Italie abrite cet évènement majeur depuis 1906.
Je voudrais féliciter tous les professionnels et les techniciens qui n’ont ménagé aucun effort pour concevoir, aménager et faire de ce pavillon un lieu « particulier » ; un lieu qui permet d’offrir aux visiteurs de l’Expo Milan, le meilleur de la terre ivoirienne.
Madame la Sous-Secrétaire d’Etat à l’Economie et aux Finances, Monsieur le Commissaire Général de l’Expo Milan 2015, Honorables invités,
Mesdames, Messieurs,
La présence de la Côte d’Ivoire, à Expo Milan 2015 est le témoignage des liens d’amitié entre la Côte d’Ivoire et l’Italie, deux pays qui ont décidé de rechercher dans la solidarité et la confiance mutuelle, les solutions aux défis qui interpellent l’humanité, notamment la disponibilité de ressources alimentaires, saines et abondantes pour tous, à l’horizon 2050. Voyez, Mme la Sous- Secrétaire d’Etat, c’est exactement ce que vous avez dit. C’est comme si j’avais vu votre discours à l’avance. Donc nous sommes totalement en parfaite harmonie.
Notre présence ici, s’inscrit également dans la droite ligne des préoccupations majeures de la Côte d’Ivoire, qui, depuis la Conférence de Rio de Janeiro sur l’Environnement et le Développement Durable de 1992, entend soutenir les initiatives d’ordre privé ou institutionnel, qui portent sur l’environnement et le développement durable.
Le thème de la présente édition de l’exposition universelle « Nourrir la Planète, Energie pour la Vie », est d’une importance capitale pour l’humanité, tant la faim et la malnutrition sévissent encore, hélas, dans de nombreuses régions du monde et particulièrement en Afrique.
Nous avons grand espoir que cette exposition mettra en évidence des solutions et des bonnes pratiques, adaptées aux réalités de nos pays et contribuera de manière significative à la réduction de la malnutrition et à la promotion du développement durable.
A cet effet, je voudrais saisir cette opportunité pour adresser mes vives félicitations à l’Expo Milan 2015, pour l’initiative prise de récompenser solennellement les lauréats des concours organisés à travers le monde, sur les bonnes pratiques et les projets mis en œuvre.
Cette initiative permettra de lutter efficacement contre la famine et la pauvreté, tout en prenant en compte les besoins des générations futures.
En Côte d’Ivoire, l’innovation paysanne se base essentiellement sur la recherche scientifique et la promotion des bonnes pratiques dans l’agriculture et la gestion durable des ressources naturelles. En résonnance au thème de l’Expo-Milan 2015 «Nourrir la Planète, Energie pour la Vie », nous sommes fiers de la contribution de notre pays pour nourrir le monde.
En effet, tout à l’heure, je voyais les jeunes Ivoiriens avec des paniers qui contiennent les principaux produits agricoles de la Côte d’Ivoire. Nous sommes le premier producteur mondial de cacao ; et maintenant, nous sommes le premier producteur mondial de noix de cola (alors chaque fois que vous allez boire du coca cola ou du pepsi cola, dites- vous que vous buvez une moitié de la Côte d’Ivoire) ; nous sommes également premier producteur d’anacarde (je sais qu’en Italie, on aime beaucoup les noix de cajou, donc chaque fois que vous mangez des noix de cajou, pensez à la Côte d’Ivoire); Nous sommes également le premier producteur africain de palmier à huile, de banane et d’ananas. D’ailleurs, tout à l’heure, les jeunes filles avaient dans leur panier des bananes et des ananas ainsi que des cabosses de cacao. Je les félicite d’exposer ainsi les produits phares de la Côte d’Ivoire.
Notre ambition est de contribuer encore plus par d’importantes réformes pour favoriser et encourager les investissements y compris les investissements privés dans l’Agriculture.
Pour ce faire, nous concentrons nos efforts sur les filières du Café, du Cacao, du Coton, de l’Anacarde, des Fruits et Légumes et des autres Cultures vivrières. Tous ces investissements sont articulés dans le Programme National d’Investissement Agricole (PNIA, dont le Responsable, le Ministre de l’Agriculture, COULIBALY Sangafowa est ici présent). Ce programme couvre un montant global d’environ 3 milliards d’euros pour la période 2012- 2015 (ce qui est un chiffre impressionnant, plus de 2000 milliards de Francs CFA).
Depuis la mise œuvre de ce programme, nous avons réussi à augmenter de façon significative la production des cultures agricoles. En 2011, avant le PNIA, le cumul des productions vivrières était d’environ 12 millions de tonnes. En 2014, avec la mise en œuvre du PNIA, le cumul des productions vivrières est passé maintenant à 16 millions de tonnes, soit une augmentation d’un tiers en quatre ans.
En ce qui concerne le riz, qui constitue une denrée alimentaire consommée partout en Côte d’Ivoire, la production de riz blanchi a fait un bond spectaculaire de 793 000 tonnes, passant de 550 000 tonnes en 2011 à 1 343 000 tonnes en 2014 du fait des projets exécutés dans le cadre du PNIA. Cela veut dire que nous avons quasiment triplé la production de riz. Et nous espérons que dès l’année prochaine, nous serons autosuffisants en riz.
Pour les cultures pérennes, en 2011, le cumul des productions était de 4 631 004 tonnes. En 2014, le cumul des productions de rente est passé à plus de 5 557 625 tonnes, soit une augmentation de 20% grâce toujours au PNIA.
C’est vous dire que pendant cette période toutes les productions ont augmenté. C’est donc la grande contribution de la Côte d’Ivoire à la manière de nourrir la planète.
J’ai souvent séjourné ici à Milan, et je sais que nos frères et sœurs Italiens adorent le Chocolat. Alors, il faudrait qu’ils sachent que la Côte d’Ivoire à elle seule produit 40% du cacao mondial. Donc chaque fois que vous allez prendre une barre de chocolat, dites- vous que 40% de chocolat proviennent de la Côte d’Ivoire. Et la production a augmenté de manière considérable. Elle atteint aujourd’hui 1700000 tonnes.
Donc, nous voulions, en venant ici, partager notre expérience et notre savoir-faire mais aussi marquer notre volonté de créer des opportunités pour notre commerce extérieur avec l’Italie.
Nous voulons donner un nouvel élan aux débats et aux échanges en encourageant les progrès scientifiques et technologiques pour améliorer l’utilisation des terres, tout en maintenant un équilibre entre les différents écosystèmes et la gestion judicieuse des ressources naturelles.
Savez- vous que l’Italie a 60 millions d’habitants pour un peu plus de 300000 km2 ? Alors que la Côte d’Ivoire qui n’a que 24 millions d’habitants, a 342000 km2. C’est dire que nous avons une marge de progression formidable pour que la Côte d’Ivoire puisse continuer d’augmenter sa population et sa production. Ceci est très important. Je le disais d’ailleurs partout où je suis allé, aux jeunes Ivoiriens qui sont dans les différents pays y compris l’Italie, de retourner en Côte d’Ivoire parce que nous avons du travail pour tous les Ivoiriens. Nous ne voulons pas ressembler aux pays où les enfants, les jeunes, vont se jeter à la méditerranée pour pouvoir venir dans d’autres pays. Nous avons tout en Côte d’Ivoire. Nous voulons vous encourager. Nous avons créé plus de 1.300.000 emplois depuis que je suis aux affaires et nous continuons d’augmenter le nombre d’emplois pour les jeunes. J’ai même créé récemment un ministère chargé de la Promotion des jeunes et de l’Emploi pour la jeunesse.
Donc, je suis venu vous dire que notre fierté nationale nous demande de ne pas nous associer aux pays qui sont en guerre, aux pays qui ont la famine, qui ont la pauvreté. La Côte d’Ivoire doit être un modèle de développement réussi. Tous les Ivoiriens sont en Côte d’Ivoire. Et bien entendu, nous accueillons tous ceux qui veulent venir vivre avec nous.
Je voudrais cependant réitérer notre reconnaissance au peuple italien. Nous suivons l’actualité et nous connaissons l’esprit d’hospitalité du peuple italien.
Madame la Sous- Secrétaire d’Etat, je vous prie de transmettre au Premier Ministre, au Président et à tout le peuple italien, toute la reconnaissance que nous avons pour les décisions courageuses que vous prenez par rapport au reste de l’humanité. Ce n’est pas facile de voir tant de migrants, venant donc se jeter à vos côtes par le trafic d’un certain nombre de personnes qui ne méritent pas d’être appelées des êtres humains. Donc, nous vous encourageons et nous vous félicitons.
Mais nous demandons également aux pays concernés, aux pays africains, aux pays qui sont à l’origine de cette migration, de faire des efforts pour avoir la paix dans leur pays. Notre premier Président, le Président Félix HOUPHOUET – BOIGNY disait toujours, et c’est notre philosophie, que la paix est la prunelle de ses yeux. Parce que quand on a la paix, on n’a pas besoin de fuir son pays. Quand on s’occupe de son peuple, quand on nourrit son peuple, quand on lui donne de l’eau potable, de l’électricité, des centres de santé, des écoles, comme nous sommes en train de le faire, les populations ne quittent pas leur pays pour aller se jeter dans la méditerranée.
Chers Ivoiriens, comme notre hymne national le dit, je sais que c’est notre préoccupation à tous et l’histoire de notre pays l’a démontré. Nous avons traversé une crise difficile qui a amené certains Ivoiriens à fuir la Côte d’Ivoire. Mais aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est en paix. La sécurité est revenue. Vous savez que la croissance de la Côte d’Ivoire est parmi les meilleures au monde. Nous sommes parmi les dix premiers pays qui ont la plus forte croissance dans le monde avec un taux moyen de croissance de 9% par an. Depuis 2012, nous sommes parmi les premiers pays en matière de bonne gouvernance.
J’aimerais que vous sachiez également que dans les indicateurs fournis par la Banque Mondiale dans le doing business, nous sommes parmi les dix premiers grands réformateurs d’économie dans le monde. C’est dire que la Côte d’Ivoire est sur le bon chemin. Et cela grâce au travail des Ivoiriens, du Gouvernement et des Institutions. C’est pour cela que j’invite, Madame la Sous- Secrétaire d’Etat, les entreprises italiennes, dont le savoir-faire est reconnu, à saisir les importantes opportunités d’affaires qu’offre la Côte d’Ivoire et à contribuer ainsi à son développement.
Je voudrais, pour terminer, exprimer à nouveau au Gouvernement italien, Organisateur et Hôte de cette importante manifestation thématique et institutionnelle, notre profonde gratitude pour l’appui inestimable apporté pour rendre possible la participation de mon pays à ce grand concert des nations.
Milan est un choix important pour nous tous. C’est une ville de renommée mondiale par son hospitalité, sa culture et sa beauté.
Donc, je finirai en disant : Vive Milan ;
Vive l’Italie ;
Vive la Côte d’Ivoire !
Je vous remercie.
Articles associés

 
Commentaires


Comment